Hommage et virus à l'école : une rentrée particulière

Hommage et virus à l'école : une rentrée particulière

Pour ce nouveau confinement, les écoles resteront ouvertes avec un nouveau protocole, notamment le port du masque dès 6 ans. C'est aussi ce lundi matin que les élèves et les professeurs rendront hommage au professeur d'histoire Samuel Paty.

À partir de lundi, les enfants de 6 ans devront porter un masque en classe. Mais à la veille de cette rentrée si particulière, beaucoup d'élèves sont un peu perdus. Une chose est sûre, la semaine commencera par un hommage à Samuel Paty. Un moment tant attendu par les enfants que les parents. "On va pouvoir leur dire des choses, mais on redoute les échanges de groupe que ça va entraîner. Cet hommage permet aussi de reprendre confiance. Je suis encore chamboulé", confie Alexandre Wahnert, parent d'élèves.

Pour préparer au mieux ce moment, il a fallu s'organiser. C'est le cas dans un lycée de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). "Ici, la cour est petite pour accueillir 1 400 personnes. Donc, nous avons fait le choix que l'hommage soit en salle de classe", explique Radouane M'Hamdi, proviseur du lycée André Boulloche. Minute de silence, lecture de la lettre aux instituteurs de Jean Jaurès sur fond de sécurité renforcée vigie pirate. "On ouvrira le portail dix minutes à l'avance pour fluidifier l'entrée et la sortie. Et en même temps éviter le stationnement aux abords de l'établissement", poursuit le proviseur.

Mais il y a aussi la sécurité sanitaire. Peu de changements dans le protocole, mais des mesures plus strictes, comme le lavage des mains plus régulier et le port du masque obligatoire dès 6 ans. L'objectif est d'éviter à tout prix la fermeture des classes. Terence Collard, professeur d'allemand au collège Gustave Flaubert à Paris, en a vu les conséquences. Il est soulagé que les cours soient maintenus. "Je pense qu'un nouveau confinement aurait été terrible. On a vu ce que ça a provoqué chez certains élèves. Ils n'ont plus l'habitude de travailler. Cela a créé des différences énormes entre les élèves", indique-t-il. Selon l'Éducation nationale, 970 000 élèves dans l'Hexagone auraient décroché pendant le confinement.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 01/11/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 1er novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : un isolement plus strict des malades réclamé par des associations de santé

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter