L'édito Aphatie : "Même si on comprend son volontarisme, le gouvernement risque d'être confronté à beaucoup de tensions avec les enseignants"

L'édito Aphatie : "Même si on comprend son volontarisme, le gouvernement risque d'être confronté à beaucoup de tensions avec les enseignants"

L'EDITO APHATIE - Le ministre de l'Éducation nationale a dévoilé ce mardi les modalités du retour à l'école à partir du 11 mai. Des annonces qui ne rassurent pourtant pas les enseignants.

Face aux syndicats ce mardi, Jean-Michel Blanquer a évoqué les conditions dans lesquelles les enseignants vont travailler à partir du 11 mai. Selon Jean-Michel Aphatie, le volontarisme du gouvernement est compréhensible mais la réouverture des écoles pose beaucoup de questions sanitaires auxquelles l'État n'apporte pas d'explication. En effet, les tensions avec les enseignants risquent d'être très importantes. Quels sont les problèmes avec le monde enseignant ? Quid du port de masques ?

Ce mercredi 22 avril 2020, Jean-Michel Aphatie, dans sa chronique "L'édito Aphatie", parle du coût politique de la réouverture des établissements scolaires. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 22/04/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter