Les écoles rendent hommage à Samuel Paty

Les écoles rendent hommage à Samuel Paty

REPORTAGE - Ce lundi, douze millions d'enfants ont fait leur rentrée dans un contexte particulier, après l'assassinat de Samuel Paty. A Conflans-Sainte-Honorine, l'émotion reste immense quinze jours après le drame.

A Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), impossible d'oublier Samuel Paty. Son portrait, affiché sur la façade de la mairie, rappelle le drame. Ce lundi, alors que des millions d'élèves de tout le pays reprennent le chemin de l'école, le collège du Bois d'Aulne, où le professeur enseignait, reste fermé. Pour la venue du Premier ministre, il est sous haute surveillance. Seuls les enseignants s'y réunissent pour accueillir les élèves mardi matin.

Pour les élèves comme pour les parents de tout le pays, cette rentrée est assez délicate. Expliquer aux enfants la situation n'est pas toujours évident. Une minute de silence sera en effet observée en hommage à Samuel Paty. A la tristesse s'ajoute l'angoisse de revivre ce cauchemar. Mais l'assassinat du professeur Samuel Paty s'étend bien au-delà du milieu scolaire. C'est toute une ville qui doit apprendre à vivre avec ce souvenir.

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 02/11/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 2 novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 nouveaux cas mardi, la barre des 50.000 morts franchie

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Lire et commenter