Professeur tué à Conflans-Sainte-Honorine : une atteinte à la liberté d'enseigner ?

Professeur tué à Conflans-Sainte-Honorine : une atteinte à la liberté d'enseigner ?
Education

Avant la rencontre avec le ministre de l'Éducation, les enseignants ont fait part de leur émotion et leur incompréhension au lendemain de l'assassinat de leur collègue. Malgré cette situation, la profession se montre combative et ne se laisse pas abattre.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Depuis ce vendredi soir, l'émotion est vive dans le monde de l'éducation. Les syndicats d'enseignants ont été reçus ce samedi matin par le ministre Jean-Michel Blanquer et le Premier ministre Jean Castex. Ce dernier voit dans cette attaque une atteinte à la liberté d'enseigner. Malgré la tristesse, la colère et l'incompréhension, la profession refuse de se laisser déstabiliser. Sur les réseaux sociaux, les soutiens se multiplient, accompagnés du hashtag "Je suis prof".

À l'issue d'une réunion, les professeurs toujours choqués appellent à l'apaisement. Ils demandent à ce que les choses soient prises en charge au sein du ministère de l'Éducation nationale. De son côté, le ministre leur a affirmé réfléchir à des mesures de sécurité plus importantes pour les enseignants. Ce samedi après-midi, ce sont des syndicats de parents d'élèves qui seront reçus au ministère.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 17/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 17 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent