Barack Obama : "Donald Trump n’est pas un idéologue, mais un pragmatique"

Barack Obama : "Donald Trump n’est pas un idéologue, mais un pragmatique"

RÉACTIONS - Barack Obama a donné sa première conférence de presse ce lundi depuis l'élection de Donald Trump. Il a fait part de ses "inquiétudes" et livré sa vision sur le président-élu.

Il a livré avec parcimonie sa vision de la future présidence Trump. Barack Obama s’exprimait lundi depuis la Maison Blanche lors de sa première conférence de presse depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis mardi dernier. Le président sortant a clairement partagé ses "inquiétudes" sur la prochaine administration gouvernementale, qui doit prendre les rênes du pouvoir le 20 janvier prochain

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Lire aussi

    "J’ai des inquiétudes sur la présidence Trump"

    Barack Obama a notamment confié lundi qu'il avait "bien sûr" des "inquiétudes" quant à la présidence de son successeur élu Donald Trump. "Est-ce que j'ai des inquiétudes ? Absolument (...) Lui et moi divergeons sur tout un tas de sujets", a-t-il déclaré. Le président sortant a par ailleurs exhorté le président élu à "tendre la main" aux Américains inquiets, et notamment aux minorités et aux femmes. 

    "Trump n’est pas un idéologue, mais un pragmatique"

    Le président sortant a toutefois voulu rassurer les Américains pro-démocrates en affirmant que son successeur était avant tout "un pragmatique". "Je ne crois pas que c'est un idéologue. Je crois qu'au bout du compte, c'est un pragmatique. Et cela peut lui être utile, à partir du moment où il a de bonnes personnes autour de lui et qu'il sait clairement où il va", a commenté Barack Obama. 

    Lire aussi

      "Trump est favorable à une Otan forte"

      Barack Obama a aussi voulu rassurer les pays alliés en affirmant que Donald Trump était favorable à une Otan forte. Ce dernier le lui aurait confié lors de leur rencontre à la Maison Blanche. Pourtant le candidat républicain avait laissé entendre durant sa campagne qu'il souhaitait remettre en cause les principes de l'Alliance atlantique. "Un des messages que je serai en mesure de porter (en déplacement en Europe la semaine prochaine, ndlr) est son engagement à l'égard de l'Otan et de l'alliance transatlantique", a-t-il assuré. Barack Obama a par ailleurs affirmé que la présidence Trump aura du mal à démanteler les accords avec l'Iran et sur le climat. 

      Lire aussi

        En vidéo

        Inquiet quant à l'élection de Donald Trump, Barack Obama tente de rassurer les pays alliés

        En vidéo

        Donald Trump et Barack Obama : une drôle de transition…

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

        EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

        Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

        Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

        Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.