Donald Trump J1 : le nouveau président signe un décret contre l'Obamacare

Donald Trump J1 : le nouveau président signe un décret contre l'Obamacare

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
SANS ATTENDRE - A peine installé dans le bureau ovale de la Maison Blanche, Donald Trump a signé son premier décret contre l'Obamacare. Un premier pas vers l'abrogation de l'assurance-maladie.

C'est le premier acte de Donald Trump en tant que président des Etats-Unis. Vendredi 20 janvier, entre son investiture et les bals de la soirée, Donald Trump a signé un décret contre la loi sur l'assurance-maladie, appelée "Obamacare", qu'il avait promis d'abroger durant sa campagne, a annoncé la Maison Blanche.


Il s'agit d'un décret ordonnant aux diverses agences fédérales de "lever, reporter, décaler l'application ou octroyer des exemptions" de cette loi, réforme la plus emblématique de la présidence de Barack Obama, en attendant son abrogation et son remplacement, a expliqué Sean Spicer, porte-parole de l'exécutif.

Un premier pas vers l'abrogation

Les caméras ont été invitées dans le Bureau ovale pour assister à la signature de ce document par le nouveau président républicain. Cette loi de 2010, honnie des conservateurs en raison de son coût et de sa lourdeur administrative, vise à aider tous les Américains à souscrire à une couverture maladie.


La loi ne peut pas être effacée d'un coup de plume : le Congrès, à majorité républicaine, devra voter, selon un calendrier qui n'a pas encore été annoncé. Dans le détail, le président ordonne à son administration d'utiliser toutes les marges de manoeuvres possibles pour ne pas appliquer la loi actuelle, via des exemptions et des reports.


Un second texte, un mémorandum, a été signé par le nouveau secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, ordonnant un gel général des réglementations fédérales jusqu'à ce qu'un nouveau ministre nommé par Donald Trump les approuve.

En vidéo

Inauguration Day : premières décisions politiques de Trump

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'investiture de Donald Trump

Plus d'articles

Lire et commenter