Etats-Unis : à J-3, Beyoncé se lâche pour Clinton et contre Trump

DirectLCI
JOUR APRÈS JOUR - Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce samedi notamment : de nouvelles révélations de Wikileaks et de la presse américaine viennent écorner l'image des deux candidats à la Maison-Blanche.

Le fait du jour :

 Dans la dernière ligne droite de cette haletante et incertaine course à la présidentielle, pas un jour ne passe sans que des révélations n’égratignent les deux candidats à la Maison-Blanche. Ce samedi, Donald Trump en prend de nouveau pour son grade, via des accusations contre son épouse. L’agence américaine, Associated Press, révèle,  documents à l'appui, que Melania Trump aurait perçu plus de 20 000 dollars en la qualité de mannequin. Alors même qu’elle ne disposait pas encore de son permis de travail…


En effet, celle qui a quitté la Slovénie pour venir s’installer à New York, est arrivée sur le territoire américain courant août 1996. Son permis de travail ne lui sera délivré que sept semaines plus tard, précise AP. Ce qui permet de dater l’obtention du permis vers fin octobre.  Or, entre-temps, Melania Trump se serait adonnée à dix missions de mannequinat entre le 10 septembre et le 15 octobre. Une période où elle ne pouvait pas encore travailler légalement en somme. Si la révélation parait anodine, elle pourrait pourtant mettre Donald Trump dans l’embarras. Lui, le candidat intègre et pugnace, qui s’est construit une fortune professionnelle sans jamais outrepasser la législation de son pays.  

Une nouvelle pique de Wikileaks : 

Une pique qui pourrait faire très mal cette fois-ci à Hillary Clinton. Alors qu’elle traine comme un boulet l’affaire de sa messagerie privée depuis 20 mois maintenant,  la candidate est à nouveau la cible de Wikileaks. Le site fondé par Julian Assange, affirme que la Fondation Clinton aurait reçu des dons de la part de représentants qataris et saoudien fort peu recommandables. En effet, ces derniers auraient également alimenté les comptes de l’Etat Islamique, principal ennemi de l’Amérique. Il y a à peine un mois, les qataris auraient encore versé un million de dollars à la fondation pour l’anniversaire de Bill Clinton, selon le site. 

La phrase : "Donald Trump veut une économie qui lui profite"

C’est ce qu’a clamé Hillary Clinton devant environ 2.500 personnes lors d’un meeting en Pennsylvanie, affirmant que les baisses d'impôts proposées par le candidat feraient gagner des milliards de dollars à sa famille. Une attaque qui a clairement pour but de discréditer son adversaire sur un front où elle se sait clairement en difficulté face au magnat milliardaire : celui de l’économie. 

Le chiffre :  270

C'est le nombre de grands électeurs requis pour qu'un candidat accède mathématiquement à la Maison-Blanche. 

Une vidéo : Hillary Clinton s'invite à un concert de Beyoncé et Jay-Z

Après Jennifer Lopez la semaine passée, Hillary Clinton a fait une nouvelle apparition lors du concert de Beyoncé et Jay-Z à Cleveland ce vendredi 4 novembre. Et avec le même message :  faire valoir l'unité du pays, toute couleur de peau et situation sociale confondues, contrairement à son adversaire républicain. 

En vidéo

Beyoncé et Jay Z invitent Hillary Clinton sur scène en plein concert

Plus d'articles

Sur le même sujet