Elections américaines 2016 : la course de Trump et Clinton a dégoûté les Américains

ASSEZ - Un nouveau sondage dévoilé par le "New York Times" dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 novembre révèle à quel point les Américains ont mal vécu la campagne présidentielle, au point d'être plus de 80% à en être dégoûtés.

Qu’on en finisse. Au terme d’une campagne d’un niveau lamentable, "considérée comme la plus disputée, la plus sale et la plus virulente de l’histoire", les citoyens américains en ont assez, lassés des polémiques à répétition qui éclaboussent les deux candidats.


Le scandale des emails d’Hillary Clinton, les propos sexistes-racistes-homophobes de Donald Trump, et les fractures sociales amplifiées par la campagne ont tout simplement dégoûté les citoyens américains de la politique. 

82% des Américains dégoûtés

"Avec plus de huit électeurs sur dix déclarant que la campagne les a laissés plus dégoûtés qu’enthousiastes, la toxicité croissante [des débats] menace celui des candidats qui sortira finalement vainqueur. Mme Clinton […] et M. Trump […] sont considérés comme malhonnêtes et vus sous un jour défavorable par une majorité d’électeurs", écrit le quotidien de New York.

82% des personnes interrogées se disent ainsi dégoûtées par la campagne, seulement 13% excitées. Dans les deux camps, moins de la moitié des électeurs considèrent que leur candidat est un bon choix pour leur parti : 39% chez les Républicains, 46% chez les Démocrates.

Les médias à l'unisson

Ce sondage traduit un ressenti exprimé par les médias américains eux-mêmes, qui attendent avec impatience la fin de cette campagne, à laquelle ils ont toutefois donné une amplitude médiatique jusque dans ses plus petites turpitudes. Dans un éditorial du 19 octobre, un éditorialiste du Washington Post demandait : "Par pitié, faites que ça s’arrête".


Le 4 novembre, le Time publiait en une de son édition un photo-montage satirique des deux candidats, tenant une pancarte sur laquelle on peut lire : "La fin est proche". 

Enfin la fin, semblent s’exprimer à l’unisson les Américains, qui éliront le 45e préisdent des Etats-Unis mardi 8 novembre. L’écart entre les deux candidats n'est que de trois points - soit la marge d'erreur du sondage - rappelle le journal, en faveur de la Démocrate, promettant un suspense jusqu’au bout.

VIDEO - Elections américaines : le sprint frénétique des candidats

En vidéo

Elections américaines : le sprint frénétique des candidats

En vidéo

Le Kiosque de l'info du 5 novembre - Clinton-Trump : un final incertain

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter