Elections américaines : la crainte d'un attentat le jour du vote

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
TERRORISME - Renfort d'effectifs, consignes de sécurité drastiques... Les autorités fédérales américaines ont placé la journée du scrutin de mardi sous très haute surveillance. La crainte d'une action terroriste est à son comble après des menaces explicites d'Al Qaïda et de Daech.

Les autorités fédérales américaines ont placé la journée de mardi - jour du vote à l'élection présidentielle - sous très haute surveillance en raison d'une menace terroriste particulièrement élevée .  Après l’agence de presse Reuters, c’est la chaîne américaine CBS qui confirme l’information. CBS indique même que des plans d'attentat précis  de l’organisation terroriste Al-Qaïda ont été mis au jour par les autorités américaines.  Autre menace explicite : une vidéo diffusée samedi soir par l’État islamique lance un appel à "attaquer les bureaux de vote". Par ailleurs, selon le centre de surveillance des mouvements jihadistes " SITE", un porte-parole de Daech appelle également dans cette vidéo les musulmans américains à "ne pas aller voter" mardi.

Trois états particulièrement visés

Selon une source gouvernementale à Washington, les Etats de New York, du Texas et de Virginie auraient été ciblés. Ainsi, les effectifs policiers seront renforcés le jour du scrutin, et les agences fédérales ont également diffusé des consignes de sécurité. "Les unités antiterroristes et de sécurité nationale sont vigilantes et sont positionnées pour se défendre contre des attaques ici aux Etats-Unis », précise dans un communiqué le FBI.  


Signe de tension qui entoure ces derniers jours de campagne : l'évacuation de Donald Trump en plein meeting à Reno dans le Nevada samedi. Le candidat républicain a du être évacué de la scène par le Secret Service après une fausse alerte à l'arme à feu. Après fouille minutieuse, aucun objet de la sorte n'a été retrouvé.

VIDEO - Election américaine : à J-2, la pression monte dans les deux camps

En vidéo

Election américaine : à J-2, la pression monte dans les deux camps

En vidéo

Donald Trump évacué de scène après une fausse alerte

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter