Elections américaines : à J-10, nus, ils font le poirier contre Donald Trump

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
DirectLCI
JOUR APRÈS JOUR - Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce samedi notamment : des gens posent nus, à l'envers, pour montrer comment Donald Trump a, selon eux, inversé les esprits.

L’initiative du jour : en position poirier, des volontaires dénudés contestent Trump

L’image vaut son pesant d’originalité. Tête contre terre et jambes en l’air, une vingtaine de volontaires ont été photographiés nus dans un champ de San Miguel de Allende, au Mexique. Le message envoyé : dénoncer les propos "haineux" de Donald Trump envers la communauté mexicaine. 


L’auteur de cet œuvre est l’artiste américain Spencer Tunick. Depuis quelques mois, il est connu pour être l’artificier de clichés de personnes dénudées à caractère politique. Le 17 juillet 2016, à Cleveland, 100 femmes ont ainsi posé nues en face du bâtiment où s'est tenue la convention républicaine pour protester contre Donald Trump. Fin juin 2016, il avait également fait poser pas moins de 6000 personnes à Bogota, devant le parlement de Colombie, pour transmettre un message de paix dans un pays déchiré par 52 ans de conflit armé. 

Le fait du jour : le FBI relance l’enquête sur la messagerie privée d’Hilary Clinton

Dans une lettre adressée vendredi 28 octobre aux présidents de plusieurs commissions parlementaires, notamment celles en lien avec le renseignement et la justice, le directeur du FBI, James Comey, a annoncé vouloir relancer l’enquête sur la messagerie privée d’Hilary Clinton lorsqu’elle était secrétaire d’Etat. "Dans le cadre d’une affaire distincte, le FBI a pris connaissance de l’existence de courriels semblant pertinents pour l’enquête", écrit James Comey. 


Une décision surprenante puisqu’en juillet  dernier, le ministère de la Justice avait décidé, sur recommandation du directeur du FBI, de ne pas poursuivre la candidate démocrate.

En vidéo

Emails de Clinton : le FBI relance l'enquête (et potentiellement Donald Trump)

Chiffre du jour : 20 

C’est le nombre de mois depuis lequel Hilary Clinton traîne comme un boulet l’affaire de sa messagerie privée. C’est en effet à partir de mars 2015, peu avant l’entrée en campagne de la candidate démocrate, que le scandale a éclaté. Depuis lors, il lui est reproché d’avoir utilisé exclusivement une messagerie privée au lieu d’un compte gouvernemental pendant les quatre années où elle dirigeait la diplomatie américaine, exposant potentiellement des informations confidentielles à un piratage.

Une phrase : "le marché trouve que quelque chose cloche"

Ces mots sont ceux de  Joe Kinahan, chef de la stratégie de marché à TD Ameritrade, une entreprise qui évalue les cours de la Bourse. La phrase fait écho à un indice boursier qui a fluctué vendredi dans la foulée de la décision du FBI de rouvrir une enquête. Selon Joe Kinahan, cela dénote surtout une incertitude sur le résultat de l'élection présidentielle. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter