Elections américaines : Bill Clinton vs Melania Trump, le match des "First ladies"

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016

ÉTATS-UNIS - Et si les conjoints faisaient pencher la balance ? A quelques semaines du vote des électeurs américains, Bill Clinton et Melania Trump sont de plus en plus impliqués dans la campagne pour la Maison Blanche. Deux personnalités aux antipodes l’une de l’autre.

Un ancien chef d’Etat face à une ancienne mannequin. Aussi improbable soit-il, voici le "match dans le match" auquel assistent les électeurs américains. Un duel à distance entre Melania Trump (46 ans) et Bill Clinton (70 ans), en lice pour conquérir la Maison Blanche dans le sillage de leur conjoint le 8 novembre prochain. LCI a dressé l'inventaire de leurs forces et faiblesses.

Longévité : noces d'émeraude pour Bill et Hillary

Bill et Hillary Clinton se sont rencontrés à l’université de Yale dans les années 1970. Leur diplôme de droit en poche, le couple s'envole pour de premières vacances sur la rive d'Ennerdale, en Angleterre. C'est là que Bill fait sa première demande en mariage. Mais il se heurte à un refus. Il faudra attendre trois ans et leur installation dans l'Arkansas pour que Hillary change d'avis. Les noces ont finalement lieu en octobre 1975.

Melania Trump, elle, est née en 1970 à Sevnica, une petite ville du centre de la Slovénie. Celle qui s'appelait alors Melania Knauss a suivi des études d’architecture avant d’entamer une carrière de mannequin. En contrat avec une agence milanaise, elle s’installe en 1998 à New York. C’est là qu’elle rencontre Donald Trump en 1998, dans une boîte de nuit. Le couple scelle son union en 2004 à Palm Beach en Floride. Il s’agit du troisième mariage du magnat de l'immobilier. Deux ans plus tard, Melania Trump donne naissance à Barron William.

Ci-dessous : une photo prise le jour du mariage du couple Trump.

Expérience : un ex-chef d'Etat contre une ex-top model

Après des études de politique internationale et de droit, Bill Clinton se lance dans une carrière politique. Procureur général de l'Arkansas en 1976, il devient à seulement 32 ans le plus jeune gouverneur de l'État en 1978. Il est élu en 1992, à 46 ans, président des États-Unis. Il le restera jusqu’en 2001. Depuis, l’homme occupe une place unique sur l’échiquier politique américain, jouissant d’une forte popularité. Il est également actif sur la scène internationale, avec la fondation Clinton. En outre, il a multiplié les conférences, qui lui ont rapporté des millions de dollars en 2015.

Après sa carrière de mannequin,  Melania Trump a lancé ses propres marques de joaillerie en 2010, et de cosmétiques en 2013. Elle s’est également engagé contre le cancer du sein et pour la Croix-Rouge américaine. 

Campagne 2016 : avantage Clinton

Pas question pour l’ex-président de reproduire les erreurs de 2008. Dans la première campagne d’Hillary contre Barack Obama en 2008, Bill Clinton s’était fait remarquer par des propos jugés déplacés et une présence trop visible. En 2016, il se fait plus discret : il se contente d’enchaîner anecdotes, plaisanteries, et attaques contre Donald Trump au cours d’une campagne qu’il mène tambours battants depuis de long mois. Une campagne où les électeurs et les médias se posent souvent une question : comment l’appeler en cas de victoire ? Si la femme du président est appelée "First lady", il n’y a aucun équivalent pour ces messieurs. D’où un sondage réalisé par Vox en août dernier pour sonder les Américains. Verdict : "Former president Bill Clinton" tient le haut du pavé, suivi de "First gentleman", "First man", "First husband", "First mate" et… "First dude" (premier mec).

VIDÉO. Bill Clinton, un "First man" qui rapporte des voix ?

En vidéo

Bill Clinton, un « First Man » qui rapporte des voix ?

Où est Melania Trump ? C’est la question que se pose ces jours-ci la presse américaine. Sa dernière grande apparition date en effet de la convention républicaine, mi-juillet à Cleveland. Mais son discours, dont plusieurs paragraphes avaient été plagiés sur une intervention de Michelle Obama en 2008, a tourné au fiasco. La "plume" du discours a plaidé coupable, et Melania Trump s'est évaporée de la scène politique, où elle était déjà peu présente.

Casseroles :  relation extra-conjugale contre photos sulfureuses

Si Bill Clinton a tendance à faire profil bas durant cette campagne, c’est notamment car ses infidélités passées restent pour Hillary Clinton un bagage explosif. Donald Trump a d’ailleurs plusieurs fois tenté de les exploiter. Pour rappel, l'affaire Monica Lewinsky  avait défrayé la chronique en 1998, Bill Clinton ayant reconnu avoir eu une "relation inconvenante" avec cette stagiaire à la Maison-Blanche

A l’époque où elle était mannequin, Melania Trump a accepté des séances-photos dénudées qui, à l’heure de la campagne, sont ressorties. En août dernier, deux photos prises en 1995, avant que la jeune Slovène ne rencontre Donald Trump, ont ainsi été publiées par le New York Post.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter