Dennis Rodman, Mike Tyson, Hulk Hogan... ces sportifs qui ont cru dur comme fer en Donald Trump

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
VICTOIRE - Donald Trump vient d'être élu 45ème président des Etats-Unis et ira donc bel et bien à la Maison Blanche. Une mauvais surprise pour certains mais une très bonne pour les nombreuses personnalités du sport qui ont affiché leur préférence pour le candidat républicain. Voici quelques têtes de gondole de la "team Trump".

Dennis Rodman (basket) >> L'ancien quintuple vainqueur de la NBA, partenaire de Michael Jordan aux Bulls de Chicago, raconte que Trump est son "ami" depuis des lustres . Il  tweete  que les Etats-Unis "n'ont pas besoin d'un autre politicien, nous avons besoin d'un businessman comme Monsieur Trump". a t'il expliqué pour se justifier. 

Mike Tyson (boxe) >>  Même son de cloche pour Iron Mike. En octobre 2015, l'ancien champion du monde des lourds a affirmé : "Il devrait être président. Essayons quelque chose de nouveau, dirigeons l'Amérique comme une entreprise où la couleur n’importe pas, où celui qui peut faire le boulot fait le boulot ". Tyson et  Donald Trump se cotoient depuis les années 80. En effet, le milliardaire a organisé quelques combats pour le Kid Dynamite dans ses hôtels d’Atlantic City. De plus, Trump a   été un des rares à apporter son soutien à Tyson en 1991 lorsqu'il avait été accusé de viol  et l'ancien boxeur de 50 ans s'est  toujours montré très  reconnaissant.

Jack Nicklaus (golf) >> L'homme aux dix-huit titres en tournois majeurs a beaucoup côtoyé Trump notamment sur les terrains de golf que ce dernier possède. Au mois de mai dernier, Nicklaus a encensé le candidat républicain au micro de CBS : "Il réveille l'Amérique et il m'a toujours bien traité sur les parcours" et déduisant "il n'est pas arrivé là parce qu'il est stupide". 

Hulk Hogan (catch) >>  Le catcheur, quatorze fois champion du monde dans les années 1980/1990, est encore extrèmement populaire aux États-Unis. Il est probablement le sportif qui a été plus fervent supporter de Donald Trump. Il s'était même proposé à endosser le costume de"vice-président"en cas d'investiture de Donald Trump à la Maison Blanche, comme l'a révélé le Washington Times. Au micro de TMZ SPORT, Hulk Hogan a également évoqué l'idée de devenir son partenaire du nouveau président lors de ses footings, comme on peut le voir dans cette vidéo .

Dana White (UFC) >> Dana White est  le président de l'UFC (Ultimate Fighting Championship). Il s'agit de la plus importante ligue de MMA au monde. Et pour soutenir Trump, Dana White a pris la parole lors de la convention républicaine à Cleveland  en juillet dernier. "Je serai éternellement reconnaissant envers Donald Trump. Nous avons besoin de quelqu'un qui croit dans ce pays, nous avons besoin de quelqu'un qui est fier de ce pays et qui est capable de se battre pour les États-Unis", a-t-il déclaré. Presque une déclaration d'amour.

Brian France (Nascar) >> L'influent patron président de la Nascar (un des championnats automobiles les plus suivis aux États-Unis) a été un soutien de poids dans la campagne du candidat républicain. Il a aussi pris la parole en compagnie de Donald Trump lors d'un meeting à Valdasota dans l'Etat de Georgie.

Lire aussi

VIDÉO - Trump entame son premier discours de président sur la musique du film Air Force One

En vidéo

Donald Trump entame son discours de remerciements sur la musique du film Air Force One

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter