LE QUART D'HEURE AMÉRICAIN - Les élections présidentielles américaines expliquées en dessin

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
DirectLCI
SÉRIE - 2/7 – Dernière ligne droite pour les candidats à l’élection présidentielle aux États-Unis. LCI résume en dessins le fonctionnement de cette course à la Maison Blanche.

Le 8 novembre, un nouveau président viendra s’installer à la Maison Blanche et administrer la première puissance mondiale que sont les États-Unis. En lice : Donald Trump pour le parti républicain et Hillary Clinton côté démocrate. Mais comment ces deux candidats sous les projecteurs du monde entier en sont-ils arrivés là ? LCI revient sur le suffrage universel indirect en dessins. 

Primaires et caucus, premier round

Au pays de l’Oncle Sam, l’élection présidentielle est bien loin de ce que nous connaissons en France. La course a commencé en février avec les primaires et les caucus - des rassemblements de citoyens. Pour désigner un grand candidat par parti, chacun des 50 états disposait d’un certain nombre de délégués en fonction de sa population. L’immense Californie possède par exemple plus de délégués que le petit Ohio.


Le candidat qui a obtenu le plus grand nombre de délégués à l’échelle nationale a été sacré champion de son camp fin juillet. Mais à ce stade, la partie était loin d’être gagnée. Les candidats au coude à coude dans les sondages se sont affrontés lors de trois grands débats télévisés entre septembre et octobre pour faire fléchir l’opinion en leur faveur.

La course aux voix jusqu’au "Election Day"

Le but : gagner un maximum de voix d’ici le 8 novembre. A cette date, les citoyens iront voter, non  pas pour leur candidat mais pour des groupes de "grands électeurs" nommés par chaque parti et distribués dans les états, toujours en fonction de leur population. Si l’un des camps obtient une majorité de voix dans un état, même à une voix près, la totalité des grands électeurs reviendra au parti gagnant. 


Par exemple, en Floride il y a 29 grands électeurs. Si les démocrates obtiennent 51% des suffrages, l’ensemble des 29 doit s’engager à soutenir Hillary Clinton. Même si le vote citoyen devrait déjà désigner un champion, les 538 grands électeurs de tous les états vont ensuite voter le 19 décembre. Le vainqueur de l’élection américaine devra obtenir la majorité de leurs voix, au moins 270 votes, avant de s’installer à la présidence.

Lire aussi

En vidéo

JT 13H – Présidentielle aux Etats-Unis : les armes à feu, enjeu au cœur de la campagne

En vidéo

Barack Obama a voté pour l'élection présidentielle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter