En guerre contre le cyber-harcèlement, Melania Trump pourrait commencer par... Donald Trump

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

PARADOXE - L'épouse de Donald Trump a affirmé vouloir lutter contre le cyber-harcèlement et encourager la "gentillesse chez nos enfants surtout sur les réseaux sociaux". Voici pourtant quelques tweets particulièrement "gentils" rédigés par son mari à l'attention de ses adversaires.

L'hôpital qui se moque de la charité ! C'est en quelque sorte la première idée qui vient à l'esprit lorsque l'on s'arrête sur la nouvelle priorité de Mélania Trump : lutter contre le cyber-harcèlement. "Ce n’est jamais acceptable qu’un garçon ou une fille de 12 ans soit moqué, harcelé ou attaqué [...] Nous devons trouver une façon d’encourager la gentillesse chez nos enfants, surtout sur les réseaux sociaux […], notre culture est devenue trop méchante et trop dure", a ainsi déclaré l'épouse de Donald Trump dans un discours tenu à Berwyn, en Pensylvvanie le 3 novembre. 

En matière de "gentillesse" sur les réseaux sociaux, son mari Donald Trump n'est pourtant pas une référence. La preuve en quelques tweets, qui donneraient des leçons à n'importe quel harceleur en ligne : attaques sur le physique, reprise de rumeur, misogynie, homophobie... toute la panoplie est là.

Lire aussi

    "Né en Amérique ? Barack Obama a qualifié son lieu de naissance Hawaii comme "ici en Asie". Ou quand Trump remet en cause "l'Américanité" de son ennemi préféré...

    "Ariana Huffington est repoussante de l'intérieur comme de l'extérieur. Je comprends pleinement pourquoi son ex-mari l'a quittée au profit d'un homme. Il a pris une bonne décision". Un vrai coup bas adressé à l'éditorialiste américaine, co-fondatrice du Huffington Post.

    "Si Hillary Clinton ne peut satisfaire son mari, comment peut-elle croire qu'elle pourrait satisfaire l'Amérique ?". Dans la même veine que le précédent tweet, tout aussi empli de mysoginie à l'égard de son actuelle rivale pour la présidence.

    "Cher devrait passer plus de temps à s'occuper de sa famille et de sa carrière, qui se meurt", a lancé le mari de Melania Trump à la chanteuse Cher, l'une de ses plus farouches oposantes sur les réseaux sociaux.

    "Ted Cruz n'a pas le bon tempérament pour être Président. Regardez la façon dont il a totalement paniqué en virant son directeur de comm. NUL !". Pas très fair-play au sujet de l'un de ses anciens rivaux dans la course à l'investiture côté Républicains.

    "Alors que Jon Stewart est une blague, pas trés brillant et totalement surrestimé, son humour de clown muet manquera à certains losers et haineux . Dommage !" commente Trump suite à l'annonce du départ de l'ex-animateur vedette du Daily Show.

    "Je voudrais exprimer mes meilleurs voeux à tous, même les haineux et les losers, en ce jour spécial du 11 septembre". Ah Donald Trump et ses "losers et haineux", une grande histoire d'amour sur Twitter...

    "Barney Frank avait l'air dégoutant - mamelons saillants - avant le Congrès dans sa chemise bleue. Très, très irrespectueux". Des propos teintés d'homophobie à l'égard de Barney Frank, premier membre du Congrès des Etats-Unis à se marier dans le cadre d'un mariage homosexuel en 2012.

    "Katy Perry, à quoi tu pensais quand tu t'es mariée avec ce loser de Russell Brand. C'est un gars qui ne va pas bien. Un gâchis !". La chanteuse a dû apprécier ...

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter