Etats-Unis : à J-2, Clinton monte sur scène avec Katy Perry

DirectLCI
JOUR APRÈS JOUR - Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce dimanche notamment : une affaire d'adultère pour Donald Trump.

Le fait du jour : le témoignage d’une ancienne maîtresse de Trump acheté 150 000 euros par un tabloïd 

150.000 euros. Ce serait la somme versée par le tabloïd The National Enquirer pour obtenir le témoignage d’une ancienne maitresse de Donald Trump. L’information a été révélée vendredi par le Wall Street Journal


Détail étrange toutefois, le tabloïd n’a jamais publié le témoignage de Karen McDougal. Cette mannequin connue pour avoir été en Une du magazine Playboy en 1998, aurait entretenu une relation adultérine avec Donald Trump pendant plusieurs mois en 2006. Ce dernier venait pourtant de se marier avec son épouse actuelle, Melania, en janvier 2005.

 

Mais selon le Wall street Journal, il y a bien eu transaction en août dernier, entre le National Enquirer et Karen McDougal. Des allégations que le tabloïd nie en bloc. 

Le chiffre : 40

Comme le nombre de millions d’Américains qui ont voté par anticipation pour l’élection du 8 novembre. Dans certains États, le système électoral permet en effet le vote anticipé. Selon des estimations, ces 40 millions de votes représentent d’ores et déjà le tiers du nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales. 

Lire aussi

La phrase : "Je veux remercier le Secret Service, ces types sont fantastiques"

Du soulagement. C’est le sentiment qui a dû gagner Donald Trump, pas mécontent d’apprendre que sa vie n’a pas été mise en danger. Le candidat républicain a en effet été évacué par le Secret Service à la suite d’une fausse alerte. Lors d’un meeting samedi 5 novembre, dans le Nevada, un homme a crié "arme" au milieu de la fosse, créant la panique dans l’assistance. L’individu a été immédiatement interpellé, et Donald Trump a pu reprendre son discours. Tout est bien qui finit bien. 

En vidéo

Donald Trump évacué de scène après une fausse alerte

Une vidéo : Clinton sur scène avec Katy Perry

Après Jennifer Lopez, Beyoncé et Jay Z, c'est au tour de la superstar de la chanson Katy Perry de soutenir la candidate démocrate Hillary Clinton pour la campagne présidentielle américaine. Samedi, lors d'un concert de soutien à Philadelphie, elle a fait monter la favorite des sondages sur scène.

En vidéo

Donald Trump : "Nous n'avons pas besoin de Jay Z pour remplir les salles"

En vidéo

Election américaine : dernière ligne droite pour Trump et Clinton

Plus d'articles

Lire et commenter