Etats-Unis : à J-21, Trump parle d'une élection truquée… et embarrasse son camp

DirectLCI
JOUR APRÈS JOUR – Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce lundi : la nouvelle charge de Donald Trump, cette fois-ci contre la fiabilité supposée du scrutin.

Une polémique : Trump  et l'élection "truquée"

En chute libre dans les sondages, Donald Trump semble perdre pied. Dernière illustration : sa conviction que l'élection est truquée au profit d'Hillary Clinton. "J'ai perdu un grand nombre d'électrices sur la base d'événements qui n'ont jamais eu lieu. Les médias truquent les élections !", a lancé dimanche sur Twitter le candidat républicain, mis en cause par une dizaine de femmes pour agression ou harcèlement sexuel. 


Preuve de l'embarras qu'il suscite dans son camp, le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a fait une sortie remarquée samedi soir : "Notre démocratie est basée sur la confiance dans le résultat des élections et (Paul Ryan) est absolument convaincu que les Etats conduiront cette élection avec intégrité". Donald Trump lui a sèchement répondu sur Twitter :  "Les démocrates ont une machine électorale corrompue qui pousse Hillary-la-crapule. Nous, nous avons Paul Ryan qui combat le candidat républicain!". Ambiance.

Un chiffre : Hillary s'envole

Le dernier sondage national NBC/WSJ donne une avance de 11 points à l'ancienne ministre des Affaires étrangères face à l'homme d'affaires dans la course à la Maison Blanche (48% contre 37%). Une autre sondage, ABC/Washington Post, la place aussi en tête mais avec une avance moins marquée (47% contre 43%).


Une phrase : "Nous sommes comme des athlètes (...) Les athlètes doivent passer un contrôle antidopage, je pense que nous devrions faire de même avant le débat".

Dans une surprenante attaque, Donald Trump a laissé entendre que sa rivale Hillary Clinton avait recours à des produits dopants, proposant des contrôles avant le prochain débat.


Vidéo ci-dessous : quand Donald Trump insinue qu'Hillary Clinton se dope

En vidéo

Quand Donald Trump insinue qu'Hillary Clinton se dope

Une vidéo : le second débat vue par Alec Baldwin et Kate McKinnon

Pour le Saturday Night Live, les deux acteurs se sont une nouvelle fois grimés en Donald Trump et Hillary Clinton afin de proposer une parodie du second débat. 

Une prestation qui, visiblement, n'a pas été appréciée par le principal intéressé : celui-ci a critiqué le show, estimant qu'il était "ennuyeux" et "pas drôle". La prestation d'Alec Baldwin ? "Puante". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter