Etats-Unis : à J-40, Michelle Obama et Bernie Sanders prêtent main-forte à Hillary Clinton

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
JOUR APRÈS JOUR – Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce jeudi : le clip de soutien à Hillary Clinton de la populaire Michelle Obama, et le meeting de la candidate démocrate avec Bernie Sanders, un "jeune homme" de 75 ans apprécié par les jeunes.

Le fait du jour : retrouvailles entre Clinton et Sanders

Reconquérir la jeunesse. C’était l’enjeu du meeting d’Hillary Clinton, mercredi soir dans le New Hampshire. La candidate s’y est en effet affichée avec Bernie Sanders : le sénateur de 75 ans a été plébiscité par les jeunes démocrates lors des primaires, recueillant jusqu'à 80% de leurs voix dans certains Etats. 

"Je suis fière que pendant la campagne des primaires, Bernie et moi nous soyons affrontés sur le fond, au lieu de nous insulter", a lancé Hillary Clinton, une phrase qui n'a toutefois pas été saluée par des applaudissements de son ancien adversaire, assis à côté d'elle. "Bernie et moi avons hâte de travailler ensemble". Mais a-t-elle le choix ? Entre les déçus de Bernie Sanders et ceux tentés par le candidat libertarien Gary Johnson, le nombre d'indécis, à cinq semaines du scrutin, donne des sueurs froides dans les états-majors démocrates.


Une phrase :  "Si vous ne votez pas, c'est un vote pour Trump"

Barack Obama a appelé mercredi les Américains à la mobilisation en faveur d'Hillary Clinton, soulignant que rester à l'écart des urnes le 8 novembre reviendrait à porter au pouvoir Donald Trump, qui n'a selon lui "pas les qualités nécessaires" pour le poste. "Si vous votez pour le candidat d'un parti qui n'a aucune chance de l'emporter, c'est un vote pour Trump", a-t-il encore dit, dans une allusion aux petits candidats Gary Johnson (parti libertarien) et Jill Stein (parti des Verts).


Une vidéo : Michelle Obama en campagne pour Hillary Clinton

Après le soutien de Barack Obama, c’est au tour de son épouse Michelle de s’investir en faveur de la candidate démocrate. "Hillary sera une présidente que nos enfants peuvent admirer. Une présidente qui croit en nos enfants et se battra pour eux tous les jours. C’est la raison pour laquelle je crois en elle", déclare l’épouse du président Obama dans le premier film de campagne dans lequel elle apparaît.

Une polémique : Gary Johnson a (encore) la mémoire courte

Nouvelle boulette pour le candidat libertarien. Déjà épinglé car il ne connaissait pas la ville syrienne d’Alep, Gary Johnson s’est offert mercredi soir un nouveau "fail" : sur MSNBC, il s’est montré incapable de citer un seul dirigeant étranger qu’il admirerait.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter