Etats-Unis : à J-43, les militants pro-Clinton lui tournent le dos... pour un selfie

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
DirectLCI
JOUR APRÈS JOUR – Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu de ce lundi notamment : la scène cocasse vécue par la candidate démocrate face à ses partisans photographes.

Une polémique : l’invitation qui passe mal

La tension monte à quelques heures du premier débat Trump/Clinton (retransmis en direct et en intégralité sur LCI à partir de 3 heures en France dans la nuit de lundi à mardi). Pour preuve, le tacle du républicain en direction de l'époux de son adversaire : Donald Trump a menacé d’inviter Gennifer Flowers, une ancienne maîtresse de Bill Clinton, lors de ce choc télévisé.  L'intéressée, dont la liaison avec l’ancien président américain remonte à la fin des années 70, a même fait savoir qu'elle était prête à s'y rendre…


La menace de Donald Trump a suivi l'annonce selon laquelle l'homme d'affaires Mark Cuban, propriétaire notamment de l'équipe de basket des Dallas Mavericks, très critique envers le candidat républicain, avait été invité par le camp Clinton à assister au débat. "Si cet idiot de Mark Dopey du raté Benefactor (un show de télé-réalité, ndlr) veut s'asseoir au premier rang, peut-être que je mettrai Gennifer Flowers juste à côté de lui", a tweeté samedi Donald Trump.

Lire aussi

Un chiffre : 90 millions

C’est le nombre d’Américains qui, selon certaines estimations, seront rivés à leur petit écran pour ce premier des trois débats présidentiels.


Un sondage : 2 points d’écarts

A six semaines de l'élection du 8 novembre, les sondages restent très serrés. Le dernier, publié dimanche, donnait les deux candidats au coude-à-coude, dans la marge d'erreur, avec 46% des intentions de vote pour Hillary Clinton et 44% pour Donald Trump dans un match à 4 incluant les deux autres petits candidats. Si l'on exclut ces derniers, l'écart reste le même, à 49%-47% (sondage Washington Post/ABC News).


Une photo : selfie pour tous !

Prendre une photo d’Hillary c’est bien, mais si l'on peut apparaître sur l’écran en sa compagnie, c’est mieux. Une photo étonnante postée dimanche soir par un membre de l’équipe de campagne de Hillary Clinton relance le débat sur le narcissisme des utilisateurs des réseaux sociaux. Accompagnée du commentaire "2016, c'est ça", elle montre la candidate en déplacement à Orlando il y a quelques jours. Avec, devant elle, des partisans qui préfèrent lui tourner le dos (à moins qu'ils n'aient été encouragés à le faire...) le temps d’un selfie, plutôt que de l’observer.

VIDÉO - Ces petits détails qui ont fait la grande histoire des débats américains : 

En vidéo

Ces petits détails qui ont marqué les débats lors des élections américaines

Plus d'articles

Lire et commenter