Etats-Unis : à J-62, Hillary Clinton reste sans voix

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
JOUR APRES JOUR – Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine. Au menu ce mardi 6 septembre : une interminable quinte de toux pour la candidate démocrate et sa première conférence de presse depuis plusieurs mois.

Le fait du jour : Hillary Clinton et Donald Trump côte à côte

A l’issue du long week-end du "Labor Day", qui marque aux Etats-Unis la fin de l’été et la dernière ligne droite de la campagne, les deux candidats ont tourné leur regard lundi vers l’Ohio, l’un des Etats-clés du scrutin. Conséquence, les avions des deux candidats se sont retrouvés au même moment sur l'aéroport de Cleveland.


Une vidéo : une interminable quinte de toux pour Hillary Clinton

Durant son meeting dans l’Ohio, l’ancienne First lady a ensuite été prise d’une quinte de toux. Rien d’extraordinaire, sauf que celle-ci a duré de (très) longues minutes, obligeant la candidate à interrompre son allocution à plusieurs reprises. "Je parle tellement...", a commencé par expliquer Clinton avant de lancer avec humour devant la foule : "à chaque fois que je pense à Donald Trump, je fais une allergie".


En vidéo

Hillary Clinton et sa quinte de toux, en plein meeting

Un chiffre : 275 

Ce le nombre de jours qu’il aura fallu attendre pour que Hillary Clinton tienne (enfin !) une conférence de presse. La candidate a en effet profité lundi de l’inauguration de son avion de campagne pour emmener à son bord plusieurs journalistes, auxquels elle a accordé une vingtaine de minutes de questions-réponses. L'équipe Clinton rappelle que la candidate a accordé de nombreuses interviews : 350 dans les sept premiers mois de l'année, selon un décompte de la radio NPR. 


Le tweet du jour : Hillary Clinton moquée sur sa santé

La violente quinte de toux dont a souffert la candidate n’a pas manqué de faire réagir les partisans de Donald Trump. Derrière les mots-clés #HillarysHealth (la santé de Hillary), #HackingHillary (Hillary qui tousse) ou #SickHillary (Hillary est malade), on retrouve ainsi ce dessin un brin sarcastique… 


Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Lire et commenter