Etats-Unis : à J-66, Hillary Clinton touche le pactole

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016

JOUR APRES JOUR – Petites phrases assassines, embellie dans les sondages, meetings ou image insolite… Jusqu'au vote des électeurs le 8 novembre prochain, LCI vous propose chaque matin un compte-rendu de la campagne américaine.

  • 1Le personnage du jour : Melania Trump

    Melania Trump a engagé jeudi des poursuites en diffamation contre deux organes de presse. En cause : des informations selon lesquelles elle aurait officié comme escort-girl dans les années 1990. Jeudi soir, le Daily Mail Online a assuré que l'article qui évoquait le "passé TRES épicé" de Melania Trump "n'avait pas pour objet de suggérer ou de dire que les allégations étaient vraies". "Tout l'objectif de l'article était (de montrer) que ces allégations pourraient avoir un impact sur l'élection présidentielle américaine, même si elles étaient fausses", a poursuivi le journal.
  • 2La polémique du jour : les Hispaniques désertent le navire Trump

    Donald Trump a repris la ligne dure contre les immigrés clandestins. Sauf que cette stratégie pourrait l'empêcher de combler son retard auprès de l'électorat hispanique : les défections se multiplieraient depuis mercredi, selon les médias américains. Alfonso Guilar, une personnalité du camp républicain, s’est exprimé en ce sens sur RFI : "Lui et sa campagne ont donné l’impression jusqu’à hier matin qu’il agirait à l’égard des sans-papiers d’une façon humaine, et dans ce discours, il a dit en essence, nous vous expulsons ou vous partez de vous-mêmes, regrette Alfonso Aguilar. Par conséquent, je retire mon soutien à Donald Trump, et bien d’autres pensent comme moi". Preuve du retard dont souffre le candidat, en Floride, seulement 13% des électeurs hispaniques envisagent de voter pour lui selon un récent sondage pour New Latino Voice.

En vidéo

Donald Trump très virulent sur l'immigration après sa visite au Mexique

  • 1Le chiffre : 140 millions de dollars

    C’est la somme récoltée par Hillary Clinton pour le seul mois d’aout, un record. Elle démarre le mois de septembre avec une trésorerie de 68 millions de dollars, de quoi financer de grandes campagnes de publicité jusqu'au scrutin du 8 novembre. Par comparaison, Barack Obama avait levé un total de 97 millions en août 2012, dont 84 pour son comité de campagne, selon le New York Times. Hillary Clinton s'est faite rare en termes de réunions publiques en août, mais elle a participé à 37 événements privés de levée de fonds à Washington et dans 11 Etats, principalement sur la côte ouest près des célébrités d'Hollywood et des patrons de la Silicon Valley, ainsi qu'à New York.
  • 2L'image : à Brooklyn, les chiens votent pour Trump

    L'image de Donald Trump n'en finit plus d'inspirer ses détracteurs. Pour preuve, ces sachets à déjections canines vendus dans les rues de New York...

A lire aussi :  accusée d'avoir été une "escort-girl", Melania Trump riposte.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter