Etats-Unis : Donald Trump renoncera à son salaire de président

PROMESSE - Lors de sa première interview en tant que président, diffusée dimanche 13 novembre sur CBS, Donald Trump a annoncé qu'il ne toucherait pas le salaire annuel dévolu à la fonction.

Donald Trump a accordé sa première interview en tant que président des Etats-Unis à la chaîne de télévision CBS. Depuis son triplex new-yorkais, le nouveau maître du monde a dessiné officiellement les contours de son programme. L’occasion pour lui de clarifier un point important : il ne touchera pas les 400 000 dollars (368 000 euros) de salaire annuel dévolu au chef d’Etat américain. Le magnat de l’immobilier, né millionnaire, devenu milliardaire dans les années 80, et dont la fortune s’élève à 3,7 milliards de dollars selon le magazine Forbes, ne touchera que le dollar symbolique auquel l’oblige la loi. 

Force est donc de constater que Donald Trump a tenu l’une de ses promesses de campagne, puisqu’il avait assuré en septembre lors d’un meeting à Rochester (New Hampshire) que "la première chose" qu’il ferait s’il était élu président, ce serait de "ne pas accepter de salaire". "Ce n’est pas grand-chose pour moi", avait-il modestement affirmé. Comme l’avait rappelé certains médias américains à l’époque de cette déclaration, avant lui, les présidents Herbert Hoover (1929) et John F. Kennedy (1961), avaient également fait don de leurs salaires. Le premier ayant fait fortune dans l’exploitation minière avant sa nomination, et le second étant issu d’une famille fortunée. 

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter