Etats-Unis : une église de la communauté noire incendiée, un slogan pro-Trump tagué

Etats-Unis : une église de la communauté noire incendiée, un slogan pro-Trump tagué

DRAME - Une enquête a été ouverte après l’incendie volontaire d’une église noire américaine, située à Greenville dans le Mississippi et la découverte d’un tag pro-Trump.

"Votez Trump". Tels ont été les mots peints sur la facade de l’église Hopewell Missionary Baptist, qui a pris feu mardi soir à Greenville dans le Mississippi. Si le maire de la ville, Errick Simmons, a dénoncé un "acte haineux et lâche" et une "attaque directe à la liberté de culte", rien ne prouve pour le moment qu’il s’agisse d’un geste motivé par la haine raciale. Les enquêteurs "sont en train d'interroger une personne ayant un intérêt pour l'enquête", a déclaré le chef de la police de Greenville, Delando Wilson. "Nous en sommes aux premières étapes de l'enquête pour tenter de déterminer les motivations derrière cet acte". 

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Lourdement endommagé par les flammes, le bâtiment présente désormais des traces de l’incendie. Les images des médias locaux montrent par ailleurs des fenêtres sans vitres, la façade noircie. L'église visée a été décrite par Kristen Clarke, présidente d'une association pour les droits civiques, comme la "pierre angulaire de la communauté noire située au coeur du delta du Mississippi". Cette responsable du Lawyer's Committee for Civil Rights Under Law a déploré que la "rhétorique toxique de ce cycle électoral continue de faire planer un nuage sombre" à l'approche de la présidentielle américaine. Une enquête est en cours pour trouver le coupable et identifier ses motivations. 

Lire aussi

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : 346 morts et près de 23.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France

    Procédure de destitution : les étapes qui attendent Donald Trump

    EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

    EN DIRECT - Joe Biden veut que 100 millions de vaccins soient administrés dans les 100 premiers jours de son mandat

    Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

    Lire et commenter