Gardes du corps et jets privés : dans les coulisses de la campagne (millimétrée) d'Hillary Clinton et Donald trump

COULISSES – Combien de journalistes accompagnent Hillary Clinton ? À quoi ressemble le jet privé de Donald Trump ? Comment la protection des candidats est-elle assurée ? Tour d’horizon des à-côtés de la campagne présidentielle américaine.

La campagne américaine ne se joue pas que sur les podium et les plateaux de télévisions. Le spectacle a lieu aussi en coulisses. 


Comment la sécurité de Donald Trump et d’Hillary Clinton est-elle assurée ? Dans quelles conditions les deux candidats voyagent-ils au gré de leurs nombreux déplacements ? Combien de journalistes les accompagnent pour relater leurs faits et gestes dans les moindres détails ? 


LCI vous propose un petit tour d’horizon des à-côtés de la course à la Maison-Blanche. 

Gardes du corps, policiers, services secrets : une ultra-haute protection

Difficile de savoir précisément combien de personnes sont consacrées à la protection de Donald Trump et d’Hillary Clinton. Mais une chose est sûre : la sécurité des candidats est loin d’être une mince affaire. Outre leurs gardes du corps personnels, les deux prétendants au Bureau ovale disposent de l’appui du Secret service (l’agence fédérale chargée de la protection des personnalités) et, à chacun de leurs déplacements, de la police locale. 


Des services de sécurité qui, malgré leur discrétion, se sont parfois retrouvés sous le feu des projecteurs de la campagne. Lors des cérémonies de commémoration du 11-Septembre par exemple, les gardes du corps d’Hillary Clinton ont été en première ligne au moment du malaise de la candidate

En vidéo

Le images du malaise d'Hillary Clinton lors des commémorations du 11-Septembre

Le 17 septembre dernier, Donald Trump a même été jusqu’à mettre le Secret service au cœur de l’un de ses arguments de campagne. Le milliardaire déclarait alors à propos des agents chargés de la sécurité de sa rivale que leur présence allait à l’encontre du 2e amendement de la Constitution américaine. "Elle ne veut pas d'armes (…) Ses gardes du corps devraient renoncer à toutes leurs armes."

Une foule de caméras et de journalistes mobilisés

Les deux candidats sont également accompagnés d’une multitude de journalistes chargés de suivre leur campagne. Hillary Clinton voyage ainsi en permanence avec 45 reporters. Soit plus du double de Donald Trump (22). Une différence d’attention qui peut sans doute s’expliquer par les incessantes critiques du milliardaire envers les médias que par le soutien dont bénéficie l’ex-secrétaire d’Etat de la part de nombreux titres de presse, dont plusieurs étaient traditionnellement neutres sinon républicains. 

Lire aussi

À noter par ailleurs que jusqu’au 8 septembre dernier, contrairement aux règles d’usage de la campagne américaine, Hillary Clinton et son escorte médiatique voyageaient séparément. 

Des avions de campagne très haut de gamme (surtout pour Trump !)

Agents de sécurité, médias, conseillers… L’aréopage accompagnant les candidats prend évidemment part à tous les déplacements de campagne. Ce qui n’est pas de tout repos : selon un décompte du Boston Globe, Hillary Clinton et Donald Trump ont en effet chacun parcouru plus de 400.000 kilomètres depuis l’annonce de leur candidature (le 12 avril 2015 pour Clinton, le 16 juin 2015 pour Trump).


Dans le détail, avec plus de 440.000 kilomètres avalés, le magnat de l’immobilier domine l’ancienne First lady de quelque  30.000 kilomètres. Rien d’étonnant donc de voir le républicain et la démocrate voyager à bord d’avions que l’on peut aisément qualifier de très haut de gamme.

La palme du confort et de l’opulence revient sans hésiter à Donald Trump et à son Boeing 757 personnel acheté en 2011, officieusement baptisé le "Air force Trump" (en référence à "Air force one", l’avion présidentiel américain, ndlr). Fauteuils de standing, chambre à coucher, salle de bain avec robinetterie en or plaqué : tous les codes du luxe – et du kitch – sont respectés, comme le montre la vidéo ci-dessous. 

Nettement moins luxueux, le Boeing 737 utilisé par Hillary Clinton permet néanmoins d’accueillir une centaine de personnes, soit plus du double de celui de Donald Trump.

En vidéo

Trump et Clinton se font rire le temps d’un dîner de charité

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter