Hillary Clinton ne sera pas poursuivie pour ses mails, Trump accuse "un système truqué"

DirectLCI
ETATS-UNIS - Le FBI a maintenu dimanche sa recommandation de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l'affaire de ses emails. Une annonce choc pour son adversaire républicain.

Cette annonce a rendu son rival furieux. La police fédérale américaine a maintenu dimanche sa recommandation de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l'affaire de ses emails. "Nous sommes heureux que cette question soit résolue", a réagi Jennifer Palmieri, directrice de la communication de la candidate démocrate. Mais Donald Trump n’a évidemment guère apprécié cette décision. 

Hillary Clinton est coupable, elle le saitDonald Trump

"Elle est protégée par un système truqué", a déclaré le républicain en meeting dimanche soir dans le Michigan. "Hillary Clinton est coupable, elle le sait, le FBI le sait, les gens le savent, et maintenant, c'est au peuple américain de délivrer la justice dans les urnes", a-t-il déclaré.

Les conclusions de juillet maintenues

Dans un courrier au Congrès, le directeur du FBI, James Comey, a fait savoir qu'après avoir examiné des emails découverts récemment, il maintenait ses conclusions de juillet, selon lesquelles il n'y avait pas matière à poursuivre Hillary Clinton pour avoir utilisé un serveur privé quand elle était secrétaire d'Etat. 


L'annonce par le directeur du FBI de la découverte de ces nouveaux emails le 28 octobre, dans le cadre d'une autre affaire, avait provoqué une tempête politique lui valant de solides critiques, à quelques jours de l'élection.

En vidéo

Affaire des e-mails : le FBI ne poursuivra pas Clinton, une "divine surprise" pour la candidate démocrate

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter