La vie politique américaine et le sexe, une longue et tumultueuse histoire

La vie politique américaine et le sexe, une longue et tumultueuse histoire

EROS – Propos graveleux, accusations de harcèlement et même de viol : la campagne américaine a pris ces derniers jours une tournure quasi-libidineuse. Un virage qui s’est confirmé lors du débat entre Hillary Clinton et Donald Trump dans la nuit de dimanche à lundi. Mais aussi étonnant cela soit-il, la question du sexe a presque toujours fait partie de la vie politique américaine.

Le sexe s’est plus que jamais invité dans la campagne américaine. Propos graveleux, accusations de harcèlement et même de viol : la tournure quasi-libidineuse de la course à la Maison-Blanche s’est confirmée dans la nuit de dimanche à lundi lors du débat entre Hillary Clinton et Donald Trump


Un sujet, aussi étonnant cela soit-il, qui fait pourtant pleinement partie de la vie politique américaine, comme le soulignait Wesley O. Hagood dans son livre "Presidential Sex", paru en 1998, après la retentissante affaire Bill Clinton-Monica Lewinsky. 

Lire aussi

JFK, Johnson, Clinton… Les exemples ne manquent pas

"Les questions de liaisons illégitimes traversent toute l’histoire américaine", relève Mokhtar Ben Barka, professeur de civilisation américaine à l’Université de Valenciennes, dans son ouvrage "Sexe et pouvoir aux Etats-Unis". Selon lui, l’intérêt pour les frasques sexuelles des présidents ou des candidats n'est que que "la perpétuation d’une tradition qui remonte aux origines de la nation américaine".


C’est ainsi que de nombreux historiens prêtent à Thomas Jefferson, considéré comme l’un des Pères fondateurs des Etats-Unis, une relation amoureuse avec son esclave noire Sally Hemings. Relation qui, à l’époque, suscita une vive controverse et de nombreuses attaques des opposants au 3e président américain.


Dans l’histoire récente, outre le cas de Bill Clinton, peuvent également être cités : John Fitzgerald Kennedy (JFK) et ses innombrables aventures - avec Marylin Monroe notamment -, Lyndon Johnson et sa maîtresse Madeleine Duncan Brown, ou encore l’ex-candidat à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 1988, Gary Hart, dont les ambitions s'étaient évanouies à cause de rumeurs de liaisons.

La vie politique commence, et finit parfois, avec la vie privéeMokhtar Ben Barka, professeur en civilisation américaine à l’Université de Valenciennes

"La vie privée occupe une place exceptionnelle dans la sphère publique", poursuit l’enseignant-chercheur. "À la différence de la France, où la séparation entre le privé et le public est plus tranchée, la vie privée des hommes publics est considérée, aux États-Unis, comme un élément essentiel dans le jugement politique. La vie politique commence, et finit parfois, avec la vie privée. Le moindre soupçon d’écart de conduite devient une arme politique."

Au pays du puritanisme, le sexe est roi

A la fois pays du puritanisme et de tous les possibles, les Etats-Unis cultivent une relation paradoxale avec ce qui touche à la vie sexuelle. "La prude Amérique dénonce un système dont elle reste prisonnière", souligne Mokhtar Ben Barka. "[Elle] sanctionne en public ce qu’elle fait en privé." 


Autre paradoxe : si les citoyens se montrent (très) exigeants avec leurs dirigeants, ils n’en demeurent pas moins friands de révélations à leur sujet. Et notamment sur leur vie sexuelle. Cité par Mokhtar Ben Barka, l’ancien gouverneur de New York Mario Cuomo (décédé en 2015, ndlr) estimait ainsi que "sur la question du sexe, les Américains sont totalement schizophrènes. On clame haut et fort qu’on ne veut rien savoir mais, dès qu’on en a la possibilité, on se précipite avec avidité sur le moindre détail."

Lire aussi

VIDEO. Trump sur Bill Clinton : "Moi ce sont des mots que j’ai prononcés, lui a agi"

En vidéo

Trump sur Bill Clinton : "Moi ce sont des mots que j’ai prononcés, lui a agi"

VIDEO. Hilary Clinton dénonce le sexisme de Donald Trump

En vidéo

Hilary Clinton dénonce le sexisme de Donald Trump

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les débats Clinton-Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter