Le médecin de Trump a payé 86.250$ pour la mort d’une patiente en 1998

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
PNEUMONIE GATE- Harold Bornstein, le médecin de Donald Trump auteur du récent bilan médical vantant "l’excellente santé" du candidat à la présidence des Etats-Unis a payé 86.250 $ en 2002 pour la mort d'une de ses patientes.

L'état de santé des deux candidats à la présidence des Etats-Unis est devenu le sujet principal de la campagne électorale depuis l'épisode de la pneumonie d'Hillary Clinton. Une aubaine pour Donald Trump qui n'a pas manqué l'occasion de mettre en avant son "excellente santé ", par l'intermédiaire d'un bilan médical délivré par son médecin traitant, Harold Bornstein.

Lire aussi

Seulement, le sérieux des données publiées dans le diagnostic du très médiatique docteur suscite la méfiance des observateurs, en raison d’une grave erreur médicale dont il a été accusé par le passé. En 1998, il est accusé de "négligence et irresponsabilité" par la famille de Janet Levin, une patiente décédée, comme le rapporte The Guardian

Trop de barbituriques dans l'ordonnance

Harold Bornstein lui aurait prescrit barbituriques, morphine et valium dans des quantités dépassant largement des doses appropriées, la rendant accro à ces substances et causant finalement sa mort. Après avoir nié ces accusations, le médecin a finalement accepté de payer 86.250 $ de dédommagement à la famille de Janet Levin en 2002.

En 2015, Harold Bornstein avait également fait parler de lui pour avoir rédigé à la hâte, "en cinq minutes" selon ses détracteurs, quelques paragraphes dans lesquelles il déclarait que Donald Trump serait le président élu en meilleure santé de l'histoire. Pas sûr, donc, que le bilan de santé qui considère que le candidat Républicain qui pèse 107 kilos pour 1m90 est en "excellente santé" soit parfaitement fiable.

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La candidature de Hillary Clinton

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter