Présidentielle américaine : ce qu’il faut savoir avant de regarder le choc télévisé Clinton-Trump

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
ETATS-UNIS - Les Américains vont assister lundi soir au premier débat présidentiel entre Hillary Clinton et Donald Trump. LCI vous donne l'essentiel à connaître sur cet affrontement qui s'annonce très attendu, alors que les sondages restent extrêmement serrés à six semaines du scrutin du 8 novembre.

Enfin ! Après plusieurs mois de duel à distance, Hillary Clinton et Donald Trump se retrouvent face à face. Le premier débat présidentiel se déroule en effet ce lundi soir – retransmis en direct sur LCI (canal 26) dès 3h-, l’occasion pour les deux candidats de se jauger avant le scrutin du 8 novembre.

  • 1Un lieu pas inconnu des téléspectateurs

    Le débat doit se dérouler à l'université Hofstra, dans la ville d'Hempstead sur Long Island, à une heure de New York. Un lieu classique pour ces débats, puisqu'il a déjà utilisé en 2008 et 2012.
  • 2Un duel chronométré

    Le face-à-face est calibré et formaté : il doit durer 90 minutes, découpées en six segments de 15 minutes, sans interruption publicitaire. Trois thèmes doivent être abordés : la direction de l'Amérique, la prospérité et la sécurité. Le modérateur ouvrira chacun des segments avec une question, à laquelle chaque candidat aura deux minutes pour répondre, son adversaire ayant ensuite la possibilité de rebondir. Le modérateur utilisera le temps restant pour approfondir le sujet.
  • 3Lester Holt dans le rôle de l'arbitre

    Le modérateur sera Lester Holt, 57 ans. Un journaliste respecté, présentateur du journal du soir sur NBC, le plus regardé du pays. Il avait déjà animé un débat des primaires démocrates en janvier dernier.
  • 4Pour Hillary Clinton : gérer son statut de favorite

    Elle a pour elle l'expérience et la connaissance des dossiers. Mais elle devra s'attacher à démontrer qu'elle a la stature présidentielle, qu'elle est honnête (55% des Américains ne le pensent pas), et tentera de tourner la page de sa récente pneumonie.
  • 5Pour Donald Trump : se "présidentialiser"

    Inexpérimenté en politique, le magnat de l’immobilier doit convaincre qu'il a la trempe d'un président. Et ce, en montrant qu'il connaît un minimum les dossiers et qu’il est capable de ne pas déraper dans un débat sous pression où il n'aura qu'une adversaire. Sans oublier sa mission visant à rassurer son camp sur le fait que, malgré son côté franc-tireur, il sera un président républicain.
  • 6Deux absents

    Gary Johnson, candidat du parti libertarien, et Jill Stein, candidate du parti des Verts, n'ont pas été invités. Ils n'ont pas atteint le seuil de 15% des intentions de vote, fixé par la commission des débats présidentiels. Gary Johnson est donné à 8,9%, Jill Stein à 2,9%, selon une moyenne des récents sondages.
  • 7Record d’audience en vue ?

    Jusqu'à 90 millions d'Américains, selon certaines estimations, seront rivés à leur petit écran pour ce premier des trois débats présidentiels. Un chiffre qui permettrait de battre le score du débat entre le démocrate Jimmy Carter et le républicain Ronald Reagan le 28 octobre 1980 : 80,6 millions de téléspectateurs l'avaient suivi à l’époque devant leur écran, selon Nielsen.

VIDÉO - Donald Trump peut-il vraiment gagner ? Réponse d'Anne Toulouse, romancière et journaliste :

En vidéo

Donald Trump peut-il vraiment gagner ? Réponse d'Anne Toulouse, romancière et journaliste

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les débats Clinton-Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter