Présidentielle US : des hackers russes tentent de pénétrer le système de vote électronique

Présidentielle US : des hackers russes tentent de pénétrer le système de vote électronique
ÉLECTION AMÉRICAINE 2016

PIRATE - Une série de récents piratages informatiques laisse penser que la Russie est en train d’essayer de perturber l'élection présidentielle prévue le 8 novembre aux États-Unis.

De nombreuses tentative de piratages ciblant les systèmes de votes électronique dans plus de 20 Etats américain, ont eu lieu ces deux derniers mois. C'est bien plus que le précédent bilan a reconnu jeudi un haut responsable de la Sécurité Intérieure américaine à la NBC. Ces "tentatives d'intrusions" visaient des systèmes en ligne sur internet comme des bases de données et non pas les machines de votes qui seront utilisée le jour de l'élection présidentielle le 8 novembre. "Nous sommes très préoccupés par la capacité de ces hackers à susciter la confusion et le chaos", a toutefois concédé le haut responsable de la Sécurité Intérieure à la NBC. 

D'après cette dernière, seules deux tentatives de piratage réussies ont été divulguées parl es autorités américaine : les attaques de deux bases de données contenant des listes d'électeurs en Arizona et dans l'Illinois, réalisées cet été. Le gouvernement américain a finalemment imputé ces intrusions ainsi que les suivantes à des hackers russes. Pour cause, des documents classifiés examinés par NBC révèlent que des "liens directs" ont été établis entre le gouvernement de Vladimir Poutine et la récente série de piratages.

Une tentative d'influer sur les élections américaines

"La finalité de ces attaques est de semer le trouble sur la sûreté de nos élections et tenter d'influer sur elles. Nous ne voyons aucune autre raison pour justifier le comportement des Russes", affirme la sénatrice démocrate Dianne Feinstein dans un communiqué.  Le directeur du FBI James Comey a déclaré lors d'une audition auprès du Congrès cette semaine prendre cette menace "très au sérieux" et préconiser aux Etats de prendre des mesures de sécurité renforcées.

De quoi refroidir encore un peu les relations entre Washington et Moscou. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent