Élection américaine : Donald Trump peut-il vraiment construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique ?

ÉLECTION AMÉRICAINE 2016
DÉCRYPTAGE - Pendant toute sa campagne, Donald Trump a promis qu'il ferait construire un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis pour lutter contre l'immigration clandestine. Et le Mexique serait chargé de payer la facture. Mais est-ce bien réalisable ? LCI a posé la question à Jean-Eric Branaa, spécialiste des États-Unis et maître de conférences à Paris 2.

C'était l'une des mesures-phares de la campagne de Donald Trump. Celui qui n'était que le candidat républicain s'est engagé à de nombreux reprises à construire un mur de 1600 kilomètres à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Il souhaite ainsi mettre un terme à l'immigration illégale et empêcher l'entrée aux Mexicains, qualifiés de "violeurs" et de "trafiquants de drogue". Le futur président a également affirmé vouloir annuler tous les décrets ayant  accordé une régularisation temporaire à certains sans-papiers. 


Pour cette construction monumentale, le candidat avait expliqué qu'il emploierait les grands moyens en installant des gigantesques panneaux de béton préfabriqué, renforcés par des tiges d’acier. Au total, selon ses partisans, la construction devrait coûter "entre 8 et 12 milliards de dollars". Mais un tel projet est-il vraiment réalisable ? Nous avons posé la question à Jean-Eric Branaa, spécialiste des États-Unis et maître de conférences à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas.

LCI : Construire un mur entre le Mexique et les Etats-Unis, c'est possible ?

Jean-Eric Branaa : Je crois depuis le départ que c’est potentiellement réalisable. Je vais même vous surprendre, mais je suis convaincu que ce sera l'une des premières mesures que mettra en place Donald Trump. La puissance symbolique de cette construction est telle que je ne vois pas comment il pourrait y échapper. En votant, les Américains avaient deux événements en tête : les e-mails d’Hillary Clinton et le mur de Donald Trump. En France, on considère que c'est fou quand il parle de son mur. Mais en réalité, ce mur existe déjà.

LCI : C'est-à-dire ?

Jean-Eric Branaa : En 2006, George W. Bush a mis en place le Secure Fence Act, un projet de loi soutenu tant par les démocrates que par les républicains. Résultat : un mur entre les Etats-Unis et le Mexique existe physiquement. Il couvre un tiers de la frontière. Le deuxième tiers de cette frontière est couvert par le Rio Grande (ndlr : le fleuve qui sépare les deux pays). Et le dernier, à la frontière du Texas, fait débat depuis des années. Faut-il édifier une séparation ou pas ? L'ancien et l'actuel gouverneur de cet Etat n'étaient pas d'accord, en raison d'un coût trop élevé. Mais ce qui compte surtout, ce n'est pas le mur. C'est de dire que les Mexicains vont le payer.

LCI : Justement, le président Trump pourra-il forcer le Mexique à payer la facture ?

Jean-Eric Branaa : C’est la querelle classique des deux voisins. Il y a un trou dans la palissade qui sépare deux jardins. Qui doit réparer ? Nous nous trouvons dans cette querelle-là. D'un côté, le président mexicain ne peut pas dire oui. Mais de l'autre, la pression sur lui est formidable. Donald Trump disposera des leviers pour faire pression sur lui. En avril dernier, le candidat républicain avait ainsi annoncé que pour l'y contraindre, il bloquerait une partie des milliards de dollars envoyés chaque année dans leur pays par les Mexicains vivant aux Etats-Unis.

LCI : Qu'en est-il de sa promesse d'expulser les mexicains clandestins des Etats-Unis ?

Jean-Eric Branaa : Il y a actuellement 11,5 millions de sans-papiers mexicains aux Etats-Unis. Trump "virer" 2,5 d'entre eux : ceux qui sont aujourd'hui en prison où qui ont déjà eu affaire à la justice. Il estime qu'ils coûtent trop cher et qu'ils représentent un danger pour la nation. Pour les autres, il ne pourra rien faire car c'est trop compliqué.

En vidéo

JT WE - À la frontière États-Unis-Mexique, le mur existe en vrai et dans les têtes

En vidéo

Pendant la campagne, Trump a été très virulent sur l'immigration mexicaine

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter