Un doigt d'honneur devant la Trump Tower, la nouvelle mode des réseaux sociaux

RÉSEAUX SOCIAUX - L'élection de Donald Trump a vu fleurir un nouveau phénomène sur les réseaux sociaux : le doigt d'honneur à la Trump Tower. Une façon pour la jeune génération de marquer son refus d'accepter son nouveau président.

Depuis l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche, elle est devenue le lieu de résistance pour une partie de la jeunesse de Manhattan. La Trump Tower, inaugurée en 1983, est le symbole de l’empire financier du milliardaire. Dès l’annonce de sa victoire, plusieurs manifestations en ont fait leur point de rassemblement pour crier leur désaccord avec le résultat de l’élection.


Sous ses fenêtres se massent des centaines de personnes, des étudiants pour leur grande majorité. Les insultes se mêlent aux slogans plus recherchés et un signe est repris par la plupart : le doigt d’honneur. Il est adressé bien haut, pour être visible même depuis le 58e et dernier étage de la tour. 


Depuis, se prendre en selfie devant les vitres de la Trump Tower est devenu un geste à la mode. Sur les réseaux sociaux, les majeurs s’affichent pour exprimer la pensée de leurs propriétaires. Un "trending tropic" qui illustre la claque prise par les "digital natives" avec l’avènement de l’ère Donald Trump.

En vidéo

Etats-Unis : des casseurs en action à Portland lors des manifestations anti-Trump

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter