Une ancienne Miss Finlande est la 12e femme à accuser Donald Trump d’agression sexuelle

Une ancienne Miss Finlande est la 12e femme à accuser Donald Trump d’agression sexuelle

ACCUSATION - Ninni Laaksonen, une ancienne Miss Finlande, accuse Donald Trump de lui avoir "agrippé les fesses" durant une séance photo en 2006. C’est la douzième femme à accuser le candidat à la présidentielle américaine d’agression sexuelle.

Les faits se seraient déroulés en 2006, avant une apparition sur le plateau télé de The Late Show, de l’animateur star aux États-Unis David Letterman. "Avant l’émission, nous avons été photographiés en dehors du bâtiment", raconte Ninni Laaksonen au journal finlandais Ilta-Sanomat, traduit par The Telegraph. "Trump se tenait juste à côté de moi et d’un coup, il m’a attrapé les fesses. Il m’a vraiment agrippé les fesses."

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

L’ancienne Miss Finlande, qui a participé au concours Miss Univers, détenu et organisé par Donald Trump de 1996 à 2015, poursuit : "Je ne pense pas que quelqu’un nous a vu mais je me suis écartée et j’ai pensé : 'Qu’est-ce qui vient de se passer ?'". Elle explique que lors de précédents évènements dont elle avait pris part avec le milliardaire américain, certains lui aurait rapporté que Donald Trump la trouvait attirante car elle lui rappelait sa femme Melania, avec laquelle il s’était marié un an plus tôt. "Ça m’a dégoutée", réagit Ninni Laaksonen.

Lire aussi

    Depuis le début de la campagne pour la présidentielle américaine, le candidat républicain a dû faire face à onze accusations d’agression sexuelle ou de comportement déplacé à l’encontre de femmes. L’ex Miss Finlande porte le nombre à douze.

    Lire aussi

      En vidéo

      Une ex-actrice porno accuse Trump, il menace de poursuites

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Aubervilliers : une fête au commissariat en plein couvre-feu, la préfecture promet des sanctions

      EN DIRECT - Covid : les variants appellent à "de nouvelles mesures pour nous protéger", indique Véran

      2000 livres et un aller-simple pour quitter le Royaume-Uni : l'offre surprenante de Londres aux citoyens de l'UE

      Pas d'annonce mais de la pédagogie : de quoi parlera Olivier Véran à 14h ?

      Frontière France-Belgique : de nouvelles règles s’appliquent désormais

      Lire et commenter