VIDÉO - La classe d'Obama après l'irruption d'un supporter de Trump

VIDÉO - La classe d'Obama après l'irruption d'un supporter de Trump

J-3 - Barack Obama intensifie ses efforts pour qu'Hillary Clinton lui succède à la Maison Blanche. Lors d'un meeting vendredi 4 novembre à Charlotte en Caroline du Nord, il a habilement recadré la foule déchaînée contre un vétéran, soutien de Donald Trump.

Fort d'une cote de popularité de fin de mandat à faire pâlir nombre de dirigeants sur le départ à travers le monde (54% selon la dernière moyenne hebdomadaire de Gallup), Barack Obama sillonne les États les plus indécis, dans la dernière ligne droite avant le scrutin du 8 novembre. Vendredi 4 novembre, il était donc en Caroline du Nord, où Hillary Clinton et Donald Trump sont donnés au coude à coude. À Charlotte, le président démocrate était en plein meeting pour mobiliser les habitants lorsqu'un vétéran de l'armée américaine a brandit une pancarte "Trump".

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Dont boo, vote ! (Ne huez pas, votez !)- Barack Obama

Alors que l'homme est hué et vilipendé par l'auditoire, Barack Obama a demandé à la foule de se calmer et de l'écouter. "Taisez-vous, s'il vous plaît, et concentrez-vous sur ce que je vais dire", a-t-il lancé en haussant le ton.

"Premièrement, nous vivons dans un pays qui respecte la liberté d'expression", a-t-il commenté. "Deuxièmement, il semble avoir servi dans l'armée, on doit respecter cela. Troisièmement, il est âgé et on doit aussi respecter nos aînés". Enfin, "ne huez pas, votez !", a-t-il ajouté, acclamé par la foule. Un gimmick déjà utilisé par le président américain lors de précédents meetings et qui vaut tous les discours.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

    Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

    Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

    Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

    Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.