Comment Macron et Le Pen ont préparé le débat crucial de ce mercredi soir

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
2017 LE DEBAT – Dans quelques heures, Emmanuel Macron et de Marine Le Pen vont s’affronter lors du fameux débat d’entre-deux-tours sur TF1 et France 2. Comment se sont-ils préparés ? Quelle sera leur stratégie ?

Ne rien laisser au hasard. Tel est le mot d’ordre des deux candidats et de leur équipe à l’approche du débat d’entre-deux-tours. Depuis plusieurs jours, les agendas ont été allégés pour préparer l’évènement. Mais leurs proches se montrent particulièrement avares en confidences sur la manière dont ils ont travaillé.


Officiellement, aucun des deux ne s’est livré à un faux-débat avec un sparring-partner. "On ne fait pas de jeu de rôle, il n’y a pas quelqu’un qui met une perruque blonde", confie un proche d’Emmanuel Macron au Parisien. Marine Le Pen, elle aussi, nous assure ne "rien faire de tout ça". 

En vidéo

Marine Le Pen dans le Facebook Lounge de LCI

A la place, les deux finalistes de l’élection présidentielle se nourrissent de fiches. Le candidat d’En Marche étudient plusieurs points du programme de son adversaire sur lesquels ils comptent bien l’attaquer. Sa rivale frontiste semble avoir adopté la même stratégie. "Je regarde précisément ses propositions", confiait-elle hier dans un Facebook Live sur LCI, avec l’idée de faire apparaître d’éventuelles contradictions.

Emmanuel Macron aurait également pris le temps de regarder d’anciens débats d’entre-deux-tours. Apparaître présidentiable tout en étant suffisamment offensif, tel est la clé pour réussir cet exercice. De ce point de vue-là, les lieutenants des deux candidats, Richard Ferrand et Florian Philippot, n’ont pas montré l’exemple ce mercredi matin sur France Info lors d’un débat ponctué d’échanges assez tendus. "Vous êtes grossier comme votre candidate", a lancé le premier qui ne "comprend rien" aux changements de position de Marine Le Pen sur l'euro. "Restez calme, ça va bien se passer", a rétorqué le second qui accuse le camp Macron de vouloir "faire peur" aux Français. 

Le ton sera-t-il le même le soir ? Il est trop tôt pour le dire même si Emmanuel Macron semble, déterminé, selon son entourage, à "aller au corps à corps pour démontrer" que les propositions de Marine Le Pen ne sont "des fausses solutions". "Ça va être le punching-ball : une joue, puis l'autre joue. On ne va rien laisser passer", confirme un député proche du candidat sur France Info

En vidéo

Mémoires d'intervieweurs : Chabot, Duhamel, Cotta... ils racontent leurs débats de l'entre-deux-tours

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter