A Bordeaux, Alain Juppé, réélu, salue son "meilleur score jamais réalisé"

A Bordeaux, Alain Juppé, réélu, salue son "meilleur score jamais réalisé"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
RESULTAT BORDEAUX - Avec près de 60,9%, Alain Juppé est réélu dès le premier tour à la mairie de Bordeaux, loin devant son adversaire socialiste Vincent Feltesse qui obtient 22,58%. Il espère désormais obtenir la majorité à la communauté urbaine de Bordeaux.

"Je suis heureux. C’est le plus haut score que j’ai obtenu aux municipales à Bordeaux". Alain Juppé ne boude pas son plaisir ce soir au Palais Rohan. Avec 60,9% des voix, il a "écrasé" dès le premier tour  son adversaire socialiste, Vincent Feltesse , l’actuel président de la Communauté urbaine de Bordeaux, qui obtient 22,58%.

Il faut dire que son bilan plaidait largement en sa faveur. Ces dix dernières années, Alain Juppé a fait entrer Bordeaux dans une nouvelle ère avec l’arrivée du tramway, la rénovation des quais et des façades dans l’hyper-centre.

Casser son image

Le contexte national lui a aussi été largement favorable. Au regard de l’absence de véritable leader à l’UMP et de l’impopularité du gouvernement socialiste, Alain Juppé apparaît de plus en plus comme un "recours" aux yeux de l’opinion publique. En janvier, un sondage BVA révélait que 7 Français sur 10 avaient une opinion favorable de lui.

Pour autant, celui que L’Express a désigné "meilleur maire de France" ne s’est pas endormi sur ses lauriers. Dès le départ, il a pris au sérieux son challenger socialiste, Vincent Feltesse. Il a occupé le "terrain", en multipliant les porte-à-porte, rencontres chez l’habitant et même les speed-dating.

Une manière aussi de "casser" cette image "d’homme droit dans ses bottes", qui lui colle à la peau depuis les grèves de 1995, lorsqu’il était Premier ministre. Et de montrer combien il "aime" Bordeaux. Résultat, il a rassemblé à droite, au centre et… à gauche. Car, Bordeaux a voté à gauche aux deux dernières présidentielles, à 52% pour Ségolène Royal en 2007 et 57% pour François Hollande en 2012.

"Un bon bilan"

A l’inverse, malgré une intense campagne, Vincent Feltesse, qui avait sur sa liste la ministre Michèle Delaunay, n’a jamais trouvé "l’angle d’attaque" face à Alain Juppé. Les intentions de vote en sa faveur ont diminué au fil des mois… Il reconnaissait lui-même qu’Alain Juppé avait un "bon bilan", mais que "c’était aussi le sien…"

Pour rassurer ses administrés, Alain Juppé, 68 ans, a promis qu’il serait maire jusqu’en 2020. Mais, chacun sait très bien qu’il pourrait être candidat à la primaire pour la présidentielle en 2017. Même si Nicolas Sarkozy se présente. En attendant, Alain Juppé devrait devenir président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB). Avec à la clé un beau projet : en faire une métropole européenne d’un million d’habitants à l’horizon 2030.

Lire et commenter