A Metz, le FN crève le plafond

A Metz, le FN crève le plafond

DirectLCI
MUNICIPALES - Dominique Gros, le maire sortant, vire en tête au premier tour, mais le FN réalise un très bon score avec 21% des suffrages.

Le Front National était annoncé à 11% sur Metz. Dimanche, son score a dépassé toutes les espérances de sa candidate. Françoise Grolet a remporté 21% des suffrages et sera donc, comme prévu, présente au deuxième tour.

Mais cette présence pend une ampleur que personne n‘avait mesurée. A l’issue du dépouillement Dominique Gros, maire socialiste sortant positivait et annonçait aux côtés d’Aurélie Filippetti, au deuxième rang de sa liste, sa satisfaction de virer en tête avec 35,7%. Marie-Jo Zimmermann, députée de Moselle et candidate UMP-UDI totalise 34,2% des votes. Derrière les trois listes marquées à gauche totalisent 8,5% des suffrages. Ces dernières pourraient raisonnablement se reporter sur Dominique Gros.

Un réservoir de voix chez les abstentionnistes

La triangulaire est paradoxalement une bonne nouvelle pour Dominique Gros, même si la faiblesse des écarts interdit toute certitude. Les électeurs du FN vont-ils poursuivre sur la même voix ? Ou bien vont-ils préférer un vote utile en se reportant sur Marie-Jo Zimmermann ?

Le taux de participation de 49,02% laisse entrevoir un réservoir de voix chez les abstentionnistes, qui peuvent pencher la balance à droite, comme à gauche.

Plus d'articles