À Rennes, la gauche conserve son bastion

À Rennes, la gauche conserve son bastion

DirectLCI
RESULTAT - Avec 55,83% des suffrages, Nathalie Appéré (PS) est parvenue à emporter la mairie de Rennes, ville qui reste donc dans le giron de la gauche.

Pour la première fois de son histoire, Rennes sera dirigée par une femme. La tête de liste socialiste, Nathalie Appéré, 38 ans , a recueilli 55,83% des suffrages. La droite a obtenu quant à elle 44,16% des voix. L'abstention est de 46,61%.

Malgré un contexte difficile, l a gauche est donc parvenue à conserver la capitale bretonne , qu'elle détient depuis 1977. Grâce, notamment, à une alliance entre les deux tours avec la liste "Changez la ville" (EELV-Front de gauche), qui avait réalisé un score de 15% au premier tour.

"C'est un score très net, et j'en suis très heureuse, s'est réjouie Nathalie Appéré. La confiance des Rennaises et des Rennais m'honore et m'engage". Elle a déjà listé ses priorités : "L'emploi, la qualité de vie et son excellence environnementale, la cohésion sociale et le pouvoir d'agir ensemble."

La droite progresse par rapport à la dernière municipale

Pour l'épauler dans sa mission, elle proposera le nom de Sébastien Sémeril pour le poste de premier adjoint. L'installation de l'équipe municipale aura lieu vendredi prochain. Et elle a déjà prévenu : "Je préfère que l'on m'appelle Madame la maire."

Le candidat de la droite a quant à lui relativisé sa défaite. "La marche était haute à franchir, reconnaît Bruno Chavanat. Mais le score de la droite est en belle progression par rapport à la dernière municipale : nous n'avions alors réalisé qu'un score de 27%."

Il a taclé au passage la future équipe majoritaire, en dénonçant l'alliance entre la liste de Nathalie Appéré et celle de "Changez la ville". "Près de la moitié de l'équipe municipale entend en réalité jouer un rôle d'opposition. C'est inquiétant pour la crédibilité de la municipalité."

Lire et commenter