À Rennes, la Ligue 1 fera-t-elle baisser le taux de participation ?

À Rennes, la Ligue 1 fera-t-elle baisser le taux de participation ?

DirectLCI
ÉLECTIONS - Dans la commune de Moulin-du-Comte, situé près du stade de la Route de Lorient, à Rennes, des électeurs n'ont pas pu se rendre à leur bureau de vote pendant une partie de l'après-midi parce qu'un match de Ligue 1 avait lieu à ce moment-là.

Le football et la politique ont rarement fait bon ménage. Bernard Tapie, qui avait jonglé avec les deux univers à ses risques et périls au début des années 1990, peut en témoigner. Une incompatibilité racontée, à une autre échelle, par le quotidien Ouest-France en ce dimanche de second tour d'élections municipales. On y apprend en effet que, dans la commune de Moulin-du-Comte, située à quelques encablures du stade de la Route de Lorient, l'accès au bureau de vote a été restreint de 13h à 14h puis de 15h45 à 16h45.

En cause : le match Stade rennais - SC Bastia pour le compte de la 31e journée du Championnat de France de Ligue 1 ayant induit des mesures de sécurité et de limitation de la circulation aux abords de l'enceinte sportive. Si les bureaux de vote 61 et 62 sont restés accessibles aux piétons et aux vélos tout au long de la journée, les automobilistes ont ainsi été invités par la municipalité à "éviter les créneaux horaires cités ci-dessus pour aller voter". C'est-à-dire à choisir leurs heures.

Un symbole qui a de quoi heurter

Au moment où le taux d'abstention devient le grand enjeu du scrutin, le symbole d'une élection pliant devant le foot, et non pas l'inverse, a de quoi heurter. Les électeurs concernés se consoleront-ils en apprenant la large victoire des locaux (3-0) face aux visiteurs corses ce dimanche après-midi ? Rien n'est moins sûr. Pour mémoire, lorsque Paul Amar, présentateur du JT de France 2, avait proposé des gants de boxe à Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie avant un débat en 1989 pour les élections européennes, le président de l'OM d'alors, les sourcils froncés, s'était fendu de cette réplique culte : "C'est sérieux, la politique."

Sur le même sujet

Lire et commenter