Accueil des migrants en Auvergne : un descendant de réfugiés étrille Wauquiez et son "inhumanité"

Accueil des migrants en Auvergne : un descendant de réfugiés étrille Wauquiez et son "inhumanité"
ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
INDIGNATION - Sur Facebook, Jacques Livchine, descendant de réfugiés, tacle le président des Républicains qui refuse l'accueil de migrants dans sa région d'Auvergne. Il rappelle combien de réfugiés avaient été accueillis durant la guerre.

Le texte est court mais il tombe comme un couperet. Sur Facebook, Jacques Livchine, considéré comme l'un des pionniers du théâtre de rue en France, a pris sa plume pour répondre aux propos récents de Laurent Wauquiez sur l'accueil des réfugiés de la "jungle de Calais".  


Le 14 septembre, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait répondu au gouvernement, qui prépare un plan de démantèlement de la "jungle", prévoyant notamment que son territoire accueille 1784 réfugiés, soit le plus gros contingent prévu dans cette répartition nationale. "C'est de la folie", avait-il dénoncé sur RTL. "La question dans notre région est la même que partout en France : c’est s’opposer".

Lire aussi

D'où le billet très énervé de Jacques Livchine, descendant de réfugiés en Auvergne, qui rappelle au patron (par interim) des Républicains que sa région en a accueilli bien davantage durant la Seconde Guerre mondiale. Précisément, "5000 réfugiés", dit-il, à Chambon-sur-Lignon, le seul village "à avoir sa plaque de village des justes au mémorial Yad Vashem de Jérusalem". Précision utile : parmi les réfugiés figuraient les parents de l'intéressé, qui doit donc sa vie à ce village. Autre précision utile : la mère de Laurent Wauquiez, Eliane Wauquiez-Motte, est la maire de Chambon-sur-Lignon. 

L'homme de théâtre accuse donc le président de région "d'inhumanité, d'égoïsme et de calcul électoral". Une mise au point qui, bien que très relayée sur les réseaux sociaux, ne devrait pas détourner l'élu de sa position initiale. Laurent Wauquiez a en effet lancé une pétition pour empêcher le gouvernement de mettre en oeuvre son plan de répartition des réfugiés de Calais.

VIDÉO - Wauquiez ne veut pas que Chambon-sur-Lignon accueille des réfugiés

En vidéo

Le Chambon-sur-Lignon, terre d'asile historique pour les réfugiés ? Laurent Wauquiez s'y oppose

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter