Penelope et François Fillon : "Nous affronterons l’adversité ensemble"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
MAIN DANS LA MAIN - Convoqué par les juges le 15 mars pour une probable mise en examen, François Fillon a affirmé mercredi qu’il n’abandonnerait pas. Une décision prise en concertation avec son épouse Penelope, elle aussi convoquée par la justice.

Il n’abandonnera pas, et peut compter sur le soutien de son épouse dans son combat. Après avoir révélé mercredi sa convocation par les juges le 15 mars "afin d’être mis en examen" et son intention de maintenir sa candidature à la présidentielle malgré tout, François Fillon révèle dans une interview à Midi Libre avoir pris sa décision en accord avec Penelope.  "Cette décision de continuer le combat, nous l’avons prise ensemble", répond-il à notre confrère qui lui demande si une attaque judiciaire à l’encontre de sa femme pourrait le faire renoncer.


"Nous affronterons l’adversité ensemble comme nous l’avons toujours fait", ajoute le vainqueur de la primaire de la droite et du centre dans Midi Libre. Penelope Fillon est elle aussi convoquée par les juges d’instruction en vue d’une éventuelle mise en examen. Elle est soupçonnée d’avoir occupé un emploi fictif en tant qu’assistante parlementaire de son mari.

Abandonner une course, pour un pilote, ce n’est pas naturelFrançois Fillon

Les déboires judiciaires - qui se précisent de plus en plus - du couple Fillon ne viendront donc pas enrayer la volonté de l’ancien Premier ministre de briguer l’Elysée. "Abandonner une course, pour un pilote, ce n’est pas naturel", tranche le candidat, en référence à sa passion pour la course automobile.

En vidéo

François Fillon veut aller jusqu'au bout de sa campagne

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter