Affaire Penelope Fillon : "Cette affaire est faite pour tuer politiquement François au travers de sa femme", dit Woerth

DÉFENSE - Eric Woerth, conseiller politique et chargé du projet de François Fillon, a réagi ce vendredi sur LCI à l'affaire qui touche le candidat et sa femme Penelope. "Je crois qu'on doit croire François Fillon. C'est un homme honnête, personne ne peut en douter" a-t-il déclaré, ajoutant que "cette affaire est faite pour tuer politiquement" le candidat LR à la présidentielle.

Alors que François Fillon s'est expliqué au JT de 20H de TF1 jeudi soir, ses soutiens politiques se succèdent sur les plateaux pour défendre leur candidat à l'élection présidentielle. Ce vendredi matin, Eric Woerth, conseiller politique et chargé du projet de François Fillon, était sur LCI pour dénoncer l'attaque "immonde" et l'"injustice" qui vise l'ancien Premier ministre et sa femme.


"Cette affaire est faite pour tuer politiquement François Fillon au travers de sa femme", a-t-il déclaré. Il a également laissé entendre que tout cela avait été minutieusement préparé pour faire du mal au vainqueur de la primaire de la droite. "Tout ça tombe quand même trois mois avant l’élection présidentielle. C’est assez bizarre, ça a probablement été préparé. C’est donc une attaque préparée, une attaque politique, une attaque injuste, immonde." Il n'a toutefois donné aucune indication sur les personnes qui auraient pu donner ces informations, et auraient eu intérêt à le faire. 

"On doit croire François Fillon, c'est un homme honnête"

Eric Woerth a également demandé à ce que dans cette affaire "le temps judiciaire" corresponde "au temps politique". "C’est la démocratie qui est en cause." De son côté, il n'a aucun doute sur l'innoncence de François Fillon. ". Je crois François Fillon et je crois qu’on doit croire François Fillon. C’est un homme honnête, personne ne peut en douter. (...) Penelope Fillon a exercé un travail réel. Il a décrit ce travail, indiqué qu’il apporterait les preuves."

En vidéo

Audrey Crespo-Mara reçoit Éric Woerth : "Le temps de la justice doit maintenant correspondre au temps politique"

"A partir du moment où la justice enquête, et à partir du moment où des preuves peuvent être apportées sur le travail réel de madame Fillon, les choses se dégonfleront. Il y a mille façons d’être parlementaire, mille façons d’être assistant parlementaire. François Fillon a décrit comment Penelope Fillon avait été assistante parlementaire. C’est un travail qui n’est pas organisé, qui n’est pas normé, c’est un travail d’accompagnement qui peut prendre des formes différentes."

En vidéo

Audrey Crespo-Mara reçoit Éric Woerth : "On doit croire François Fillon"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Sur le même sujet

Lire et commenter