Affaire Penelope Fillon : Eric Ciotti met en cause Emmanuel Macron, il se défend

C'EST PAS MOI - Ce jeudi matin, le député LR Eric Ciotti a évoqué un possible rôle de Bercy dans les révélations concernant François Fillon, affirmant qu'Emmanuel Macron "profite de cette situation". Le candidat a répondu en expliquant qu'il n'était pas du style à polémiquer ou attaquer ses adversaires. Son entourage est également venu à son secours.

Ce jeudi matin, le député LR Eric Ciotti a mis en cause plusieurs personnes dans la révélation de l'affaire Penelope Fillon : Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l'Elysée. "En suivant le vieil adage populaire ‘à qui profite le crime’, on peut regarder tout de suite où sont les commanditaires de cette organisation quand même inédite" a-t-il déclaré sur Franceinfo. "Les éléments qui sortent, les contrats, les chiffres (…), il n’y a qu’un lieu où tous ces éléments sont recensés de manière exhaustive, c’est à Bercy" a-t-il ajouté. "Incontestablement, M. Macron profite de cette situation, ça se voit bien dans les sondages. C’est un fait objectif". Et selon lui, l’ancien ministre de l’Economie "est très proche de l’actuel président de la République, du secrétaire général de l’Elysée", Jean-Pierre Jouyet.

Les éléments qui sortent, les contrats, les chiffres (…), il n’y a qu’un lieu où tous ces éléments sont recensés de manière exhaustive, c’est à BercyEric Ciotti

Emmanuel Macron s'est défendu en ne répondant pas directement à ces attaques, mais en expliquant : "Moi vous ne m’entendez jamais faire de polémiques ou d’attaques contre les autres. Cette campagne elle se terminera, au mois de mai prochain, et quelqu’un présidera le pays. Il sera face à des défis inédits. Est-ce qu’il aura fait avancer le pays dans une campagne où il passe son temps à faire siffler les gens dans les meetings ou à leur cracher dessus ?"

Des "attaques outrancières" du camp Fillon "qui n'honorent pas la campagne"

Pour répondre plus directement aux accusations qui le touchent, Emmanuel Macron a ensuite fait parler son entourage. Ce dernier a dénoncé des "attaques outrancières" du camp Fillon "qui n'honorent pas la campagne". Selon les membres de l'entourage de l'ancien ministre de l'Economie, le candidat à l'Elysée n'a jamais été en charge de l'administration fiscale, et a démissionné au mois d'août dernier. Ainsi, selon eux il, ne peut donc pas avoir fourni les documents sortis récemment. "S'ils veulent ajouter du fracas au chaos, libre à eux", ont ajouté les défenseurs du candidat.  

En vidéo

Ces électeurs de droite tentés par Emmanuel Macron

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter