"Allô Emmanuel, c'est Barack" : Macron se targue d'avoir reçu un coup de fil d'Obama

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
DirectLCI
"APPEL AMICAL" - Barack Obama s'est entretenu jeudi avec Emmanuel Macron pour évoquer "l'importante élection présidentielle à venir en France". Il ne s'agit pas d'un soutien officiel, a toutefois précisé le porte-parole de l'ancien président américain.

Quand un ancien président passe un coup de fil à un possible futur chef d'Etat. Barack Obama s'est entretenu jeudi avec Emmanuel Macron, a fait savoir dans un communiqué l'équipe de campagne du candidat d'"En Marche!", avant que le porte-parole de l'ex-hôte de la Maison Blanche ne confirme cet échange. Objet de l'appel selon ce dernier : évoquer "l'importante élection présidentielle à venir en France".


Le candidat de 39 ans, qui est l'un des favoris du scrutin présidentiel, a "chaleureusement remercié Barack Obama pour son appel amical", selon son équipe. Du côté de l'ancien président américain, on a toutefois précisé que le coup de téléphone ne visait pas à apporter un soutien au Français. Obama devrait toutefois se positionner à l'issue du premier tour dimanche soir.


En attendant, "En Marche!" a pris soin d'immortaliser l'événement avec une image de "l'Obamacall" postée sur le compte Twitter de la photographe officielle du candidat, Soazig De La Moissonnière :

En vidéo

On refait la course à la présidentielle : Emmanuel Macron

Environ 20 minutes de discussion

Barack Obama, qui s'est montré très discret depuis son départ de la Maison Blanche le 20 janvier, a "apprécié l'occasion d'entendre M. Macron évoquer sa campagne et l'importante élection présidentielle en France", a indiqué son porte-parole, Kevin Lewis. Ce dernier a souligné l'importance que l'ex-président démocrate accordait à la France, "en tant que proche allié des Etats-Unis" et en raison de son rôle dans la défense "des valeurs progressistes en Europe et à travers le monde". 


Selon BFM, l'entretien a eu lieu vers 18 heures. Un échange en anglais, sans traducteurs, qui aurait duré 20 minutes. Interrogé par l'AFP sur la genèse de cet appel téléphonique, l'équipe d'Emmanuel Macron a affirmé que les deux parties étaient en contact "depuis plusieurs semaines". Qui a appelé l'autre formellement ? "Barack Obama", a-t-elle répondu.


A J-3 avant le premier tour, la campagne est placée sous le signe de la diplomatie puisque Jean-Luc Mélenchon, lui aussi, a reçu des nouvelles de l'étranger. Le candidat a en effet reçu le soutien de l'actuel président de Bolivie, Evo Morales, qui a salué "la progression du frère".


Suivez la présidentielle sur notre page dédiée à l'élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter