Anna Rosso-Roig : après le Parti de gauche et le FN, la Manif pour tous

Anna Rosso-Roig : après le Parti de gauche et le FN, la Manif pour tous

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES – A Marseille, elle est passée du Front de gauche au Front national avant de finalement quitter ce dernier. À l’occasion des élections municipales, nous retrouvons Anna Rosso-Roig à Toulon, sur une liste proche du mouvement opposé au mariage pour tous.

Anna Rosso-Roig revient là où on ne l’attendait pas. Après avoir fait la une des médias après son transfert à Marseille du Front de Gauche au Front National , parti qu’elle a depuis quitté, la quadragénaire vient de trouver un nouveau port d’attache politique. Ça tombe bien, c’est à Toulon et c’est sur la liste "Toulon, famille, avenir".

En passant de l’extrême gauche à l’extrême droite, elle craignait de passer pour une girouette. Cette fois-ci le grand écart est moins important. Car son nouveau parti, issu du mouvement opposé au mariage pour tous, soutient des thèses proches de celles du parti de Marine Le Pen.

"Anna Rosso-Roig fait partie des cadres de notre liste"

Faute d’avoir pu mettre en place une liste Rassemblement bleu Marine, c’est Dominique Michel qui a participé à la création de "Toulon, famille, avenir". "Nous sommes ouverts et rassemblons des militants politiques de tous horizons, explique cet ancien élu du Front national, bienveillant quant à la venue d’Anna Rosso-Roig. Effectivement, elle fait partie des cadres de notre liste. D’origine toulonnaise, elle était à Marseille pour des raisons professionnelles, mais elle est revenue à Toulon, où elle est doctorante en droit à l’université".

En novembre dernier, la Toulonnaise expliquait à Libération son passage d’un Front à l’autre par son "rejet du mariage pour tous". "Nous nous sommes engagés pour défendre nos valeurs : la défense de la vie, du mariage homme/femme et la lutte contre la théorie du genre", détaille Dominique Michel. Anna Rosso-Roig, qui n’a pas répondu à nos sollicitations, a peut-être enfin trouvé là sa véritable famille politique.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter