"Antisocial" : Alexis Corbière, soutien de Mélenchon, ressort un vieux classique du groupe Trust pour parler de Fillon

"Antisocial" : Alexis Corbière, soutien de Mélenchon, ressort un vieux classique du groupe Trust pour parler de Fillon

RÉFÉRENCE - Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, était l'invité de LCI ce mardi matin. En évoquant le projet de François Fillon, il a cité un vieux classique du rock français : "Antisocial", du groupe Trust.

Depuis qu'il l'a mentionnée, la fameuse chanson nous trotte dans la tête. Invité de LCI mardi matin, Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, a cité un classique du groupe français Trust pour définir le programme de François Fillon : "Antisocial". 

Lancé dans une critique du projet très libéral du candidat de la droite, le lieutenant du candidat de La France insoumise a fait ressurgir cette chanson qui parlera sans doute aux plus de 40 ans, et peut-être aussi aux plus jeunes. Voici ce qu'il a dit : 

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

J'ai envie de répondre comme un vieux groupe de rock des années 1980 : 'Antisocial, tu perds ton sang-froid...' C'est ça son programme- Alexis Corbière

Interlude musical

Et de citer les mesures détaillées la veille par François Fillon : suppression de 500.000 postes de fonctionnaires, retraite à 65 ans, fin des 35 heures. "Ce n'est pas bon pour le pays !" a conclu Alexis Corbière, qui par la suite s'en est pris au projet d'Emmanuel Macron, le "Rastignac" de la politique qui veut "précariser tout le monde". 

Alors, pour vous rafraîchir la mémoire et vous réveiller un peu, voici la fameuse chanson de Trust : 

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25% des plus de 75 ans ont été vaccinés en France

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Lire et commenter