Arnaud Kongolo, le 10e candidat surprise à Nantes

Arnaud Kongolo, le 10e candidat surprise à Nantes

DirectLCI
MUNICIPALES – Il est le candidat surprise de la campagne, bon dernier à s’être inscrit sur les listes. Arnaud Kongolo entend représenter la diversité à Nantes.

"Je suis là et je compte." C’est le slogan d’ Arnaud Kongolo, le dernier candidat à s’être déclaré pour les élections municipales de Nantes. Ce père de famille de 40 ans a déposé sa liste et les 64 noms de ses colistiers jeudi en préfecture. Indépendant et sans étiquette, cet enseignant dans un lycée à Châteaubriant, qui suit une formation à l’Institut d’administration des Entreprises à Nantes, entend miser sur la différence, et représenter la diversité, dans le projet qu’il présente aux électeurs.

Il avait annoncé la nouvelle en novembre dernier, via un communiqué de presse, laissant tout de même un certain suspens : "Pour la première fois, aux prochaines élections municipales à Nantes, il y aura un candidat français, issu de la diversité et soutenu par des associations locales et nationales. Son nom sera communiqué fin décembre 2013." Arnaud Kongolo a donc réussi à boucler sa liste et est donc lancé.

Dix candidats à Nantes, un record

Il n’est pas un inconnu . Né à Kinshasa en République démocratique du Congo, il vit depuis son enfance dans le quartier des Dervallières. Il est notamment à l’origine, en 2008, du collectif les amis de Toko et de l’association Apports collectifs. Les deux structures visent "le partage, le soutien scolaire et la valorisation des compétences", notamment dans les quartiers. Lui-même se définit comme "fédérateur et homme de consensus", attaché au "mieux vivre ensemble et au bien-être de la population".

Le candidat prépare ainsi des propositions tournant autour de l’emploi, l’éducation, le logement, la culture… sans cibler uniquement le centre-ville. Arnaud Kongolo entend ainsi œuvrer au "rapprochement des citoyens", et à "faire le lien entre la population et les institutions". Il est donc le 10e candidat à Nantes, qui atteint là un record en matière de listes : sept avaient été déposées en 2008, cinq en 2001, trois en 1995.
 

Plus d'articles

Lire et commenter