Arnaud Montebourg : "J'ai fait un rêve, que nous ayons un président de gauche"

Arnaud Montebourg : "J'ai fait un rêve, que nous ayons un président de gauche"

I HAVE A DREAM - En tournée en Lorraine mercredi, le candidat à la primaire de gauche Arnaud Montebourg s'est employé à croiser les feux sur ses deux adversaires déclarés, François Hollande pour la gauche, et Alain Juppé pour la droite.

Arnaud Montebourg attaque sur deux fronts séparés. En visite sur une terre symbolique à ses yeux - la Lorraine, non loin du site industriel de Florange -, le candidat à la primaire socialiste s'est en pris ouvertement, mardi soir à Pont-à-Mousson, à François Hollande, tout en attaquant dans la foulée les programmes des candidats à la primaire de la droite, qui tiendront jeudi soir leur premier débat, et en particulier du favori Alain Juppé.

En rappelant les promesses faites par François Hollande aux ouvriers d'Arcelor Mittal à Florange, Arnaud Montebourg a accusé le président de la République, déjà bien attaqué dans la journée, d'avoir "brisé un rêve" en ne laissant pas son ancien ministre de l'Economie prendre la main sur l'avenir du site. "Je repense à Florange, très souvent", a ajouté Arnaud Montebourg, voyant dans cette séquence du quinquennat les raisons de sa candidature à la présidentielle. "Je suis candidat pour écarter le scénario noir de l'élimination de la gauche au premier tour de l'élection présidentielle, a-t-il poursuivi, et engager le rassemblement des forces de gauche sincères. Pour cela, il suffit d'être fidèles à nos valeurs." Puis il s'est pris à "rêver" :

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

Dans cet univers un peu cynique et désolé de la politique française, j'ai fait un rêve : que nous ayons un président de la République de gauche- Arnaud Montebourg

"Venez m'aider à battre François Hollande", a-t-il conclu, considérant comme un fait acquis que le chef de l'Etat annonce sa candidature à la primaire de janvier.

Du côté de la droite, Arnaud Montebourg semble avoir choisi son adversaire : Alain Juppé, le désormais favori des sondages. En s'adressant aux électeurs de gauche qui seraient tentés d'aller voter pour le maire de Bordeaux à la primaire de droite : "On dit que Juppé est le moins pire... Alors je vous annonce pour quoi vous allez voter. Vous allez donner deux euros pour voter pour un plan d'austérité de 85 à 100 milliards d'euros qui va couler l'économie [...] On va vous demander deux euros pour soutenir la suppression de l'impôt sur la fortune et l'augmentation de la TVA... Il paraît que c'est une mesure de bon sens", a conclu l'ancien ministre, avant de cibler le projet de "méga-loi El Khomri" porté par les candidats à droite. 

Selon un sondage BVA publié la semaine dernière dans la presse régionale, Arnaud Montebourg serait en mesure de battre François Hollande au second tour de la primaire de janvier, en bénéficiant du ralliement de plusieurs composantes du Parti socialiste. 

VIDEO - Montebourg à Florange : "La fidélité est une continuité"

En vidéo

Montebourg à Florange : "La fidélité est une continuité"

VIDÉO - La droite prépare une "méga-loi El Khomri"

En vidéo

REPLAY - Bureau Politique du 2 octobre 2016 : Arnaud Montebourg

Lire aussi

    VIDEO - Montebourg à Florange pour soutenir les ouvriers

    En vidéo

    Montebourg à Florange : "La fidélité est une continuité"

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation franchit la barre des 2000

    VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

    VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

    Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.