Attentat des Champs-Élysées : de Hamon à Le Pen et de Hollande à Trump, les politiques expriment leur solidarité envers les forces de l'ordre

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
RÉACTIONS – Les candidats à l’élection présidentielle ont exprimé leur solidarité envers les forces de police après qu’une fusillade a éclaté sur les Champs-Élysées jeudi soir. Un policier a été tué et deux autres sont grièvement blessés.

La fusillade qui a visé un car de policiers sur les Champs-Élysées a eu lieu pendant l'émission politique "15 minutes pour convaincre" de France 2, au cours de laquelle les candidats à la présidentielle s’exprimaient tour à tour. Ils ont rapidement exprimé leur solidarité envers les forces de police. 

"Mes pensées vont vers la famille du policier qui a été tué",  a déclaré François Hollande dans une allocution, avant d'ajouter qu'"un hommage national sera rendu à ce policier qui a été lâchement assassiné". Le Président de la République s'est dit "convaincu" que la fusillade était "d'ordre terroriste".


Dans un tweet, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a quant à lui exprimé sa solidarité avec les "collègues blessés et leurs proches". 

Les candidats à l'élection présidentielle ne sont pas les seuls à avoir fait part de leur émotion. 

Outre-Atlantique, Donald Trump s'est également exprimé sur la fusillade. "Ça n'en finit pas. Nous devons être forts et vigilants", a-t-il déclaré. 

Un Conseil de défense à été convoqué à 8 heures vendredi à l'Élysée. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat des Champs-Élysées

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter