Thierry Solère : entre Alain Juppé et François Fillon, "il n'y a pas de violence"

Thierry Solère : entre Alain Juppé et François Fillon, "il n'y a pas de violence"

ARBITRE - Pour le député LR Thierry Solère, chargé de l'organisation de la primaire à droite, l'affrontement entre Alain Juppé et François Fillon sur l'avortement "n'est pas un pugilat". Ce jeudi soir, promet-il sur Public Sénat, "il y aura un débat entre deux hommes d'Etat".

Alain Juppé présentant François Fillon en catho traditionnaliste, François Fillon faisant du maire de Bordeaux le candidat du "petit microcosme"... Malgré la violence des attaques entre les deux finalistes de la primaire à droite depuis 48 heures, rien ne semble inquiéter l'arbitre Thierry Solère. 

Le député LR en charge de l'organisation du scrutin expliquait, ce jeudi matin sur Public Sénat, que "tout cette campagne s'est bien passée". Alors que 215 parlementaires ont signé une tribune pour dénoncer les attaques d'Alain Juppé sur le thème de l'avortement, l'élu des Hauts-de-Seine assure ceci :

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Il n'y a pas de violence, il y a un débat. Ça se cristallise, mais ce n'est pas un pugilat. Les Français auraient-ils voulu d'un débat aseptisé ?- Thierry Solère

Jeudi soir, "un débat de très haut niveau"

En sa qualité d'arbitre de la primaire, Thierry Solère aurait de toute façon bien du mal à prendre parti dans cette guerre d'entre-deux tours. Alors il préfère la méthode Coué. Le débat télévisé de jeudi soir ? "Ce sera de très haut niveau, entre deux anciens Premiers ministres. Ce soir, deux hommes d'Etat donneront leur calendrier et leur méthode."

Aucun doute pour le député : après cette bataille acharnée, "on se rassemblera derrière le vainqueur".  

Lire aussi

    En vidéo

    Primaire de la droite et du centre : Alain Juppé attaque et François Fillon garde son cap

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Présidentielle 2022 : Éric Zemmour blessé au poignet après avoir été chahuté en début de meeting

    Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

    EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron confirmées en France

    Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

    Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.