Avec "Paris libéré", Charles Beigbeder ouvre le bal des ambitions

Avec "Paris libéré", Charles Beigbeder ouvre le bal des ambitions

DirectLCI
MUNICIPALES 2014 - Il l'avait annoncé, il l'a fait : Charles Beigbeder a lancé ce mardi matin une liste réunissant plusieurs dissidents de droite et du centre. NKM dénonce des candidatures "d'égo" et en coulisses, Jean-François Copé tenterait de le faire renoncer.

Histoire que les choses soient claires, Charles Beigbeder a donné rendez-vous dans un café, avec vue sur la mairie : le café Marguerite. Le nom a d'ailleurs inspiré l'homme d'affaires, puisqu'il a décidé de faire de la fleur l'emblème de sa campagne pour les élections municipales à Paris. "La marguerite, c'est comme les dissidents, ça pousse partout", ironise un élu. Pour l'instant, ils ne sont que sept. "Mais nous aurons des candidats partout avant la fin janvier" martèle Charles Beigbeder.

C'est après avoir été évincé des listes du 8e arrondissement, au profit de Pierre Lellouche, que le frère de l'écrivain a décidé de fédérer tous les "déçus" de NKM autour d'une liste commune, "Paris Libéré". UMP, divers droite, Modem ou UDI, ce qui les réunit est "une ambition pour Paris", assure Serge Federbush, candidat dans le 10e.

Copé essaie de le faire renoncer

Difficile d'en savoir plus pour le moment : le programme et la liste complète ne seront dévoilés que fin janvier. "Nous sommes en discussions avancées avec d'autres personnes mais nous ne pouvons pas encore dire qui" affirme Beigbeder. Dans son viseur : Dominique Tiberi, dans le 5e ou Marie-Claire Carrère-Gée, dans le 14e. Mais les deux élus n'ont pas encore souhaité les rejoindre.

Ces noms pourraient pourtant donner un peu plus de force à cette liste encore peu étoffée. Car à l'exception de Géraldine Poirault-Gauvin, dans le 15e, les autres "prises" de Beigbeder "toutes issues du terrain"  sont bien moins connues du public . Serge Federbusch, dans le 10e, ou les Modem Jacky Majda dans le 3e et Sandra Fellous dans le 4e.

"Ce ne sont pas des candidatures de programme mais d'égo, de déçus qui n'ont pas eu leur place", répète NKM à l’envi. En coulisses, Jean-François Copé, un proche de Charles Beigbeder, s'affairerait pour faire renoncer son ami . "Il m'a dit qu'il désapprouvait fortement mon initiative", concède Beigbeder. Pour autant, pas question pour lui de renoncer. Si retrouvailles il y a, elles se feront "au second tour", affirme-t-il.

Plus d'articles

Sur le même sujet