"C'est mon devoir citoyen de m'engager" : le génie des maths Cédric Villani explique pourquoi il est candidat de la République en marche aux législatives

INVESTITURE - Après avoir soutenu Emmanuel Macron durant toute sa campagne, le célèbre mathématicien, fan des araignées, poursuit son engagement pour le mouvement En Marche. Il compte bien être élu député de l'Essonne.

Des cheveux longs, un look de dandy gothique, une lavallière imposante au cou et une broche en forme d’araignée épinglée sur sa veste, Cédric Villani passe rarement inaperçu. Mais ce n’est pas pour son style atypique que cet homme de 43 ans est devenu une véritable star. Cédric Villani est surtout l’un des plus grands mathématiciens du monde. Décoré de la médaille Fields, l’équivalent du prix Nobel dans la discipline, il est depuis 2009 le directeur de l’institut Henri Poincaré à Paris, un institut dédié à l’accueil de chercheurs.

La France (souffre) d'un manque de confiance de la société envers la sphère politique et c'est important de travailler à (le) réduire, en particulier avec une implication de la société civile.Cédric Villani

Si sa réputation est acquise dans le domaine scientifique, il a encore tout à prouver en politique. Pas de quoi l'effrayer, car selon lui, c'est justement "l'implication de la société civile" qui est la clé pour "réduire le manque de confiance de la société envers la sphère politique". Sa candidature lui semblait donc toute naturelle. "J'ai décidé que c'était mon devoir de citoyen de m'engager dans ce mouvement et c'est un engagement qui va se faire pour de vrai", confesse-t-il. 


Cet engagement ne s'arrête donc pas à un simple soutien du candidat à la présidentielle. Après la victoire acquise par Emmanuel Macron ce dimanche, Cédric Villani se présente aujourd'hui aux législatives dans la 5ème criconscription de l'Essonne pour continuer à défendre les thèmes du mouvement "qui (lui) tiennent à coeur depuis longtemps : dépassement des clivages gauche/droite, implication de la société civile et puis l'accent européen". Le mathématicien s'est installé dans ce département, à Saclay "depuis deux ou trois ans". 

En vidéo

Cédric Villani, mathématicien et soutien d'Emmanuel Macron, était l'invité d'Audrey Crespo-Mara le 22/03/2017

Ce dépassement des clivages est un aspect qu'il a toujours défendu, même s'il s'est déjà engagé par le passé ... pour le PS. C'était en 2014, il était alors le président du comité de soutien d'Anne Hidalgo, candidate victorieuse à la Mairie de Paris.  Lors de la conférence de presse de ce rassemblement regroupant 1000 signataires, il expliquait son enthousiasme pour l'ancienne première adjointe : "tous les indices convergent, et le bilan est clair, la meilleure c’est Anne Hidalgo". Tout en précisant : "Je n'ai pas de couleur politique. Et je tâche de ne pas en tenir compte pour voter". Une philosophie à laquelle il s'est effectivement attaché.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Lire et commenter